Prophètes et Rois

Chapitre 60

Vision de la gloire future

Dans les jours les plus sombres de son conflit avec le mal, l'Église connaissait le plan éternel du Très-Haut. Elle pouvait prévoir au sein des tribulations de ce monde les triomphes futurs, alors que, la lutte terminée, les rachetés prendront possession de la terre promise. Les visions de la gloire à venir, peintes par la main divine, devraient être chères à son Église aujourd'hui, alors que s'achève rapidement la tragédie des siècles et que les bénédictions d'en haut sont sur le point d'être pleinement réalisées.

Ils sont nombreux les messages de réconfort adressés à l'Église par les prophètes de l'Ancien Testament. « Consolez, consolez mon peuple » (Ésaïe 40:1), disait déjà Ésaïe de la part de Dieu. Ces paroles étaient acompagnées de visions glorieuses: sources de joie et d'espérance pour tous les croyants au cours des siècles.

Bien que méprisés, persécutés, abandonnés, les enfants de Dieu ont été de tout temps soutenus par les promesses réconfortantes du ciel. Ils ont vu par la foi le moment où le Seigneur accomplirait la promesse faite à son Église: « Je ferai de toi un ornement pour toujours, un sujet de joie de génération en génération. » (Ésaïe 60:15)

L'Église militante est souvent appelée à subir l'épreuve et l'affliction, car ce n'est pas sans livrer un dur combat qu'elle remportera la victoire. « Du pain dans l'angoisse », « de l'eau dans la détresse » (Ésaïe 30:20), disait le prophète, voilà le lot de tous les croyants. Mais en comptant sur le Tout-Puissant ils ne sauraient être anéantis. « Ainsi parle maintenant l'Éternel, qui t'a créé, ô Jacob! dit encore Ésaïe. Celui qui t'a formé, ô Israël! Ne crains rien, car je te rachète, je t'appelle par ton nom: tu es à moi! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas. Car je suis l'Éternel, ton Dieu, le saint d'Israël, ton sauveur; je donne l'Égypte pour ta rançon, l'Éthiopie et Saba à ta place. Parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu es honoré et que je t'aime, je donne des hommes à ta place, et des peuples pour ta vie. » (Ésaïe 43:1-4)

Le pardon est auprès du Seigneur qui reçoit librement et gratuitement par les mérites de Jésus, notre Sauveur crucifié et ressuscité, tous ceux qui s'approchent de lui. Ésaïe entendit encore ces paroles: « C'est moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, parle toi-même, pour te justifier. » « Tu sauras que je suis l'Éternel, ton sauveur, ton rédempteur, le puissant de Jacob. » (Ésaïe 43:25, 26; 60:16)

« Il fait disparaître de toute la terre l'opprobre de son peuple », dit encore le prophète. « On les appellera peuple saint, rachetés de l'Éternel. » Le Seigneur leur donnera « un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l'Éternel, pour servir à sa gloire. »

Réveille-toi! réveille-toi! revêts ta parure, Sion!
Revêts tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte!
Car il n'entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur. Secoue ta poussière, lève-toi,
Mets-toi sur ton séant, Jérusalem!
Détache les liens de ton cou,
Captive, fille de Sion!

Malheureuse, battue de la tempête, et que nul ne console!
Voici, je garnirai tes pierres d'antimoine,
Et je te donnerai des fondements de saphir;
Je ferai tes créneaux de rubis,
Tes portes d'escarboucles,
Et toute ton enceinte de pierres précieuses.
Tous tes fils seront disciples de l'Éternel,
Et grande sera la prospérité de tes fils.
Tu seras affermie par la justice;
Bannis l'inquiétude, car tu n'as rien à craindre,
Et la frayeur, car elle n'approchera pas de toi.
Si l'on forme des complots, cela ne viendra pas de moi;
Quiconque se liguera contre toi tombera sous ton pouvoir. ...
Toute arme forgée contre toi sera sans effet;
Et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi,
Tu la condamneras.
Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel,
Tel est le salut qui leur viendra de moi,
Dit l'Éternel.
(Ésaïe 25:8; 62:12; 61:3; 52:1, 2; 54:11-17)
Revêtue de l'armure de la justice du Christ, l'Église se prépare au conflit final. « Belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des troupes sous leurs bannières » (Cantique des cantiques 6:10), elle s'avance dans le monde « en vainqueur et pour vaincre ».

L'heure la plus sombre du conflit de l'Église avec les puissances du mal est celle qui précédera immédiatement sa délivrance finale. Mais tous ceux qui se confient en Dieu n'ont rien à craindre; car « le souffle des tyrans est comme l'ouragan qui frappe une muraille ». Le Seigneur est pour son Église « un abri contre la tempête » (Ésaïe 25:4).

En ce jour-là, seuls les justes obtiendront la délivrance promise.

Les pécheurs sont effrayés dans Sion,
Un tremblement saisit les impies:
Qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant?
Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles?
Celui qui marche dans la justice,
Et qui parle selon la droiture, Qui méprise un gain acquis par extorsion,
Qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent,
Qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires,
Et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal,
Celui-là habitera dans des lieux élevés;
Des rochers fortifiés seront sa retraite;
Du pain lui sera donné,
De l'eau lui sera assurée.
(Ésaïe 33:14-16)
À tous ceux qui lui resteront fidèles, le Seigneur adresse ces paroles: « Va, mon peuple, entre dans ta chambre, et ferme la porte derrière toi; cache-toi pour quelques instants, jusqu'à ce que la colère soit passée. Car voici, l'Éternel sort de sa demeure, pour punir les crimes des habitants de la terre. » (Ésaïe 26:20, 21)

Les serviteurs de Dieu eurent, en vision, un aperçu de la consternation où seront les hommes qui ne se sont pas préparés à rencontrer le Seigneur.

Voici, l'Éternel dévaste le pays et le rend désert,
Il en bouleverse la face et en disperse les habitants. ...
Car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances,
Ils rompaient l'alliance éternelle.
C'est pourquoi la malédiction dévore le pays, ...
Les habitants du pays sont consumés. ...
La joie des tambourins a cessé,
La gaieté bruyante a pris fin,
La joie de la harpe a cessé.
(Ésaïe 24:1-8)

Ah! quel jour!
Car le jour de l'Éternel est proche:
Il vient comme un ravage du Tout-Puissant. ...
Les semences ont séché sous les mottes;
Les greniers sont vides,
Les magasins sont en ruines,
Car il n'y a point de blé.
Comme les bêtes gémissent!
Les troupeaux de bœufs sont consternés,
Parce qu'ils sont sans pâturage;
Et même les troupeaux de brebis sont en souffrance.

La vigne est confuse,
Le figuier languissant;
Le grenadier, le palmier, le pommier,
Tous les arbres des champs sont flétris...
La joie a cessé parmi les fils de l'homme!
(Joël 1:15-18, 12)
« Je souffre au-dedans de mon cœur, s'exclame Jérémie, alors qu'il considère les ruines provoquées par les scènes finales de l'histoire du monde. Le cœur me bat, je ne puis me taire; car tu entends, mon âme, le son de la trompette, le cri de guerre. On annonce ruine sur ruine, car tout le pays est ravagé. » (Jérémie 4:19, 20)

« L'homme orgueilleux sera humilié, dit le prophète Ésaïe en parlant du jour de la vengeance divine, et le hautain sera abaissé: l'Éternel seul sera élevé ce jour-là. Toutes les idoles disparaîtront. ... En ce jour, les hommes jetteront leurs idoles d'argent et leurs idoles d'or, qu'ils s'étaient faites pour les adorer, aux rats et aux chauves-souris; et ils entreront dans les fentes des rochers et dans les creux des pierres, pour éviter la terreur de l'Éternel et l'éclat de sa majesté, quand il se lèvera pour effrayer la terre. » (Ésaïe 2:17-21)

De son côté, voici ce que dit encore le prophète Jérémie: « Je regarde la terre, et voici, elle est informe et vide; les cieux, et leur lumière a disparu. Je regarde les montagnes, et voici, elles sont ébranlées; et toutes les collines chancellent. Je regarde, et voici, il n'y a point d'homme; et tous les oiseaux des cieux ont pris la fuite. Je regarde, et voici, le Carmel est un désert; et toutes ses villes sont détruites, devant l'Éternel. » « Malheur! car ce jour est grand; il n'y en a point eu de semblable. C'est un temps d'angoisse pour Jacob; mais il en sera délivré. » (Jérémie 4:23-26; 30:7)

Le jour de colère réservé aux ennemis de Dieu est en même temps le jour de la délivrance finale de l'Église. Le prophète déclare, en parlant d'elle: « Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent; dites à ceux qui ont le cœur troublé: Prenez courage, ne craignez point; voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu; il viendra lui-même, et vous sauvera. »

« Il anéantit la mort pour toujours; le Seigneur, l'Éternel, essuie les larmes de tous les visages; il fait disparaître de toute la terre l'opprobre de son peuple, car l'Éternel a parlé. » (Ésaïe 35:3, 4; 25:8) Et tandis que le prophète contemple le Seigneur de gloire descendant des cieux avec ses saints anges, pour venir recueillir l'Église des derniers temps, il entend les rachetés s'écrier: « Voici, c'est notre Dieu, en qui nous avons confiance; et c'est lui qui nous sauve; c'est l'Éternel, en qui nous avons confiance; soyons dans l'allégresse et réjouissons-nous de son salut. » (Ésaïe 25:9)

Alors retentit la voix du Fils de Dieu; elle appelle les saints qui dorment dans les tombeaux. Et tandis que le prophète les regarde sortir du lieu où la mort les avait emprisonnés, il s'écrie: « Que tes morts revivent! Que mes cadavres se relèvent! Réveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussière! Car ta rosée est une rosée vivifiante, et la terre redonnera le jour aux ombres. » « Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. » (Ésaïe 26:19; 35:5, 6)

D'après les visions du prophète, ceux qui auront triomphé du péché et du sépulcre se réjouiront en présence de leur Créateur. Ils s'entretiendront librement avec lui, comme l'homme parlait avec Dieu au commencement des âges. « Réjouissez-vous plutôt, leur ordonne le Seigneur, et soyez à toujours dans l'allégresse, à cause de ce que je vais créer; car je vais créer Jérusalem pour l'allégresse, et son peuple pour la joie. Je ferai de Jérusalem mon allégresse, et de mon peuple ma joie; on n'y entendra plus le bruit des pleurs et le bruit des cris. » « Aucun habitant ne dira: Je suis malade! » Jérusalem recevra « le pardon de ses iniquités ». « Des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude; le mirage se changera en étang et la terre desséchée en sources d'eaux. » « Au lieu de l'épine s'élèvera le cyprès, au lieu de la ronce croîtra le myrte. » « Il y aura là un chemin frayé, une route qu'on appellera la voie sainte; nul impur n'y passera; elle sera pour eux seuls; ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s'égarer. » « Parlez au cœur de Jérusalem, et criez-lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée, qu'elle a reçu de la main de l'Éternel au double de tous ses péchés. » (Ésaïe 65:18, 19; 33:24; 35:6, 7; 55:13; 35:8; 40:2)

Tandis que le prophète contemple les rachetés dans la cité de Dieu, libérés du péché et de toutes les marques de la malédiction, il s'écrie: « Réjouissez-vous avec Jérusalem; faites d'elle le sujet de votre allégresse, vous tous qui l'aimez; tressaillez avec elle de joie. »

« On n'entendra plus parler de violence dans ton pays, ni de ravage et de ruine dans ton territoire; tu donneras à tes murs le nom de salut, et à tes portes celui de gloire. Ce ne sera plus le soleil qui te servira de lumière pendant le jour, ni la lune qui t'éclairera de sa lueur; mais l'Éternel sera ta lumière à toujours, ton Dieu sera ta gloire. Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne s'obscurcira plus; car l'Éternel sera ta lumière à toujours, et les jours de ton deuil seront passés. Il n'y aura plus que des justes parmi ton peuple, ils posséderont à toujours le pays; c'est le rejeton que j'ai planté, l'œuvre de mes mains pour servir à ma gloire. » (Ésaïe 66:10; 60:18-21)

Le prophète entendit les accents de la musique et des chants célestes, une musique et des chants qu'aucun mortel ne saurait entendre, qu'aucun esprit ne saurait concevoir, sinon en vision: « Les rachetés de l'Éternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe; et une joie éternelle couronnera leur tête; l'allégresse et la joie s'approcheront, la douleur et les gémissements s'enfuiront. » « La joie et l'allégresse se trouveront au milieu d'elle, les actions de grâces et le chant des cantiques. » « Et ceux qui chantent et ceux qui dansent s'écrient: Toutes mes sources sont en toi. » « Ils élèvent leur voix, ils poussent des cris d'allégresse; des bords de la mer, ils célèbrent la majesté de l'Éternel. » (Ésaïe 35:10; 51:3; Psaumes 87:7; Ésaïe 24:14)

Dans la nouvelle terre les rachetés s'adonneront aux occupations qui faisaient le bonheur d'Adam et d'Ève. Ce sera l'Eden retrouvé, une vie passée dans les jardins et dans les champs. « Ils bâtiront des maisons et les habiteront; ils planteront des vignes et en mangeront le fruit. Ils ne bâtiront pas des maisons pour qu'un autre les habite, ils ne planteront pas des vignes pour qu'un autre en mange le fruit; car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres, et mes élus jouiront de l'œuvre de leurs mains. » (Ésaïe 65:21, 22)

Là, toutes les facultés s'épanouiront, tous les talents se développeront, les plus grandes entreprises prospéreront, les aspirations les plus sublimes se réaliseront, les plus belles ambitions seront atteintes. Et de nouveaux sommets se dresseront toujours devant nous, de nouvelles merveilles s'offriront à notre admiration, de nouvelles vérités se présenteront à notre compréhension, de nouveaux sujets d'études feront appel à nos facultés.

Les prophètes qui contemplèrent ces scènes sublimes désiraient ardemment en comprendre la signification. Ils en faisaient « l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux. ... Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l'Évangile. » (1 Pierre 1:10-12)

Pour nous qui sommes à la veille de l'accomplissement de ces choses, comme la description de ces événements imminents doit nous paraître grave et digne d'un profond intérêt! Car ce sont eux que les enfants de Dieu ont attendus, souhaités et demandés depuis que nos premiers parents furent chassés du jardin d'Eden. Pèlerins sur cette terre, nous sommes encore dans les ténèbres et le tumulte des activités de ce monde; mais bientôt apparaîtra notre Sauveur qui nous apportera délivrance et repos. Contemplons par la foi cet avenir bienheureux, tel qu'il nous est dépeint de la main de Dieu. Celui qui est mort pour les péchés ouvre toutes grandes les portes du Paradis à tous ceux qui croient en lui. Bientôt, la lutte prendra fin, et la victoire sera remportée. Bientôt, nous verrons celui sur lequel se sont concentrées toutes nos espérances. En sa présence, les épreuves et les souffrances de cette vie nous paraîtront alors bien insignifiantes.

« On ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l'esprit. » « N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps: celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. » « C'est par l'Éternel qu'Israël obtient le salut, un salut éternel; vous ne serez ni honteux, ni confus, jusque dans l'éternité. » (Ésaïe 65:17; Hébreux 10:35-37; Ésaïe 45:17)

Levez les yeux! Regardez en haut! Que votre foi augmente sans cesse! Qu'elle vous guide dans l'étroit sentier qui aboutit aux portes de la cité céleste, dans la gloire infinie réservée aux rachetés. « Soyez donc patients, frères, dit l'apôtre Jacques, jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison. Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l'avènement du Seigneur est proche. » (Jacques 5:7, 8)

Les rachetés ne connaîtront d'autre loi que celle du ciel. Ils formeront une famille heureuse et unie; ils seront revêtus de vêtements de louange et d'actions de grâces. Alors retentiront les saintes mélodies des étoiles du matin. Tous les fils de Dieu feront éclater leurs accents joyeux, et Dieu et le Christ proclameront ensemble: « Il n'y aura plus de péché, et la mort aura disparu pour toujours. »

« À chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l'Éternel. » « Alors la gloire de l'Éternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra. » « Le Seigneur, l'Éternel, fera germer le salut et la louange, en présence de toutes les nations. » « En ce jour, l'Éternel des armées sera une couronne éclatante et une parure magnifique pour le reste de son peuple. »

« L'Éternel a pitié de Sion, il a pitié de toutes ses ruines; il rendra son désert semblable à un Eden, et sa terre aride à un jardin de l'Éternel. » « La gloire du Liban lui sera donnée, la magnificence du Carmel et de Saron. » « On ne te nommera plus délaissée, on ne nommera plus ta terre, désolation; mais on t'appellera mon plaisir en elle, et l'on appellera ta terre, épouse. ... Comme la fiancée fait la joie de son fiancé, ainsi tu feras la joie de ton Dieu. » (Ésaïe 66:23; 40:5; 61:11; 28:5; 51:3; 35:2; 62:4, 5)