Premiers Écrits

La conversion de Saul

Lorsque Saul se rendit à Damas, avec des lettres l’autorisant à se saisir des chrétiens—hommes et femmes—qui prêchaient Jésus, pour les amener liés à Jérusalem, les mauvais anges se réjouirent. Mais soudain une lumière venant du ciel resplendit autour de lui, qui fit s’enfuir les mauvais anges, et le fit tomber par terre. Il entendit une voix qui lui disait: “Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?” Il répondit: “Qui es-tu, Seigneur?” Et le Seigneur dit: “Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.” Et Saul, tremblant et saisi d’effroi, dit: “Seigneur, que veux-tu que je fasse?” Et le Seigneur répondit: “Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.”

“Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.” Lorsque la lumière disparut, Saul se releva; et bien que ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien. La lumière étincelante du ciel l’avait aveuglé. On le conduisit par la main à Damas, où il fut trois jours sans voir, et il ne mangea ni ne but. Le Seigneur envoya son ange à l’un de ces hommes que Saul espérait appréhender; il lui révéla en vision qu’il devait aller dans la rue appelée “la Droite”, chercher “dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car il prie, et il a vu en vision un homme du nom d’Ananias, qui entrait, et qui lui imposait les mains, afin qu’il recouvrât la vue.”

Ananias craignit qu’il n’y ait quelque erreur dans cette affaire. Il commença par dire au Seigneur ce qu’il avait entendu au sujet de Saul. Mais le Seigneur lui répondit: “Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël; et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom.” Ananias suivit les indications du Seigneur; il entra dans la maison, imposa les mains à Saul, en disant: “Saul, mon frère, le Seigneur Jésus qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.”

Immédiatement Saul recouvra la vue; il se leva et fut baptisé. Aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus était le Fils de Dieu. Tous ceux qui l’entendaient étaient dans l’étonnement, et disaient: “N’est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n’est-il pas venu ici pour les emmener liés devant les principaux sacrificateurs?” Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs. Ceux-ci se trouvaient de nouveau en difficulté. Tous connaissaient l’opposition manifestée par Saul à l’égard de Jésus et son zèle pour chercher et faire mourir tous ceux qui croyaient en son nom. Sa conversion miraculeuse avait convaincu plusieurs Juifs que Jésus était le Fils de Dieu. Saul relatait son expérience dans la puissance du Saint-Esprit. Il persécutait à mort les chrétiens, les appréhendant et les jetant en prison, tant hommes que femmes, quand, sur le chemin de Damas, une grande lumière venant du ciel resplendit soudain autour de lui, et Jésus se révéla et lui apprit qu’il était le Fils de Dieu.

Tandis que Saul prêchait Jésus avec hardiesse, il exerçait une grande influence. Il connaissait bien les Ecritures, et après sa conversion une lumière divine illuminait les prophéties concernant Jésus, ce qui lui permettait de présenter clairement et courageusement la vérité et de corriger toute perversion des Ecritures. L’Esprit de Dieu reposant sur lui, il pouvait d’une manière claire et convaincante expliquer à ses auditeurs les prophéties se rapportant à la première venue du Christ, et montrer que les Ecritures qui annonçaient ses souffrances, sa mort et sa résurrection, s’étaient accomplies.