Premiers Écrits

L’irrévérence

J’ai vu que le nom de Dieu ne devait être prononcé qu’avec révérence et une crainte respectueuse. En priant, quelques-uns emploient à la légère les mots Dieu Tout-Puissant, sans réfléchir à ce qu’ils disent. Cela déplaît au Seigneur. Ils ne se rendent pas compte du sens de leurs paroles, sinon ils ne parleraient pas ainsi du Dieu grand et redoutable qui les jugera bientôt au dernier jour. L’ange me dit: “Ne prononcez pas ces deux mots ensemble, car terrible est le nom de Dieu.” Ceux qui comprennent la grandeur et la majesté de Dieu ne prononceront son nom qu’avec une sainte révérence. Nul ne peut voir celui qui habite une lumière inaccessible et vivre. J’ai vu que si l’Eglise veut prospérer, ces choses doivent être comprises et corrigées.