Premiers Écrits

Les « esprits frappeurs »

Le 24 août 1850, je vis que les "frappements mystérieux" provenaient de la puissance de Satan: quelques-uns directement, d'autres indirectement par ses suppôts; mais tous avaient la même origine. C'était l'œuvre de Satan sous différents aspects. Mais la plupart des membres d'église et le monde en général, plongés dans de profondes ténèbres, croyaient que c'était une manifestation de Dieu. L'ange demanda: "Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants?" Faudra-t-il donc en effet que les vivants s'adressent aux morts pour avoir la connaissance, alors que ceux-ci ne savent rien. Pour avoir accès au Dieu vivant devra-t-on consulter les morts? Voir Ésaïe 8:19, 20.

Je vis que bientôt on considérerait comme un blasphème le fait de parler contre les "esprits frappeurs", que ce phénomène se répandrait de plus en plus, que la puissance de Satan augmenterait, et que quelques-uns de ses dévoués disciples auraient le pouvoir de faire des miracles, "jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes". Il me fut montré que par les frappements et le "mesmérisme", ces magiciens modernes expliqueraient tous les miracles opérés par notre Seigneur Jésus-Christ, et qu'un grand nombre de gens croiraient que toutes les œuvres merveilleuses accomplies par le Fils de Dieu, lorsqu'il était ici-bas, le furent par cette même puissance1Lorsque cette vision fut donnée, le spiritisme venait à peine de commencer: il n'avait que peu de médiums. Depuis lors, il s'est répandu dans le mende entier et compte des millions d'adhérents. Entre autres choses, il renie la Bible et se moque du christianisme. Mais d'aucuns ont déploré cet état d'esprit. Aujourd'hui, un certain nombre d'entre eux s'intitulent "chrétiens spiritualistes" et prétendent qu'ils sont les seuls à posséder la véritable foi. Des membres influents du clergé voient d'un bon œil le spiritisme. Nous ne sommes donc pas étonnés de voir s'accomplir cette prédiction de 1850. Lisez les remarques de l'auteur à la page 86.. Je fus transportée 60à l'époque de Moïse, et je vis que les signes et les merveilles que Dieu opéra par lui devant Pharaon, furent imités pour la plupart par les magiciens d'Egypte; et que, immédiatement avant la délivrance finale des saints, Dieu agirait puissamment en faveur de son peuple et qu'il serait permis à ces magiciens modernes d'imiter ses œuvres.

Ce temps viendra bientôt. Nous aurons alors à nous appuyer fermement sur le bras puissant de Jéhovah; car tous ces grands signes et ces prodiges ont pour but de séduire le peuple de Dieu et de le renverser. Nos esprits doivent se reposer sur Dieu; il ne faut pas que nous ayons la même crainte que les méchants, ni révérer ce qu'ils révèrent, mais être fermes dans la vérité. Si nos yeux pouvaient s'ouvrir, nous verrions les mauvais anges autour de nous, cherchant de nouveaux moyens pour nous nuire et nous détruire. Et nous verrions aussi les anges de Dieu qui nous protègent contre leur pouvoir; car le Seigneur veille toujours sur Israël. Il protégera et sauvera son peuple, s'il met sa confiance en lui. Lorsque l'ennemi déferlera sur nous comme un fleuve, l'Esprit de Dieu lèvera sa bannière contre lui.

L'ange me dit: "Souviens-toi que tu es sur un terrain enchanté." Je vis que nous devions veiller, revêtir toutes les armes de Dieu et prendre le bouclier de la foi, afin de pouvoir triompher des traits enflammés du malin.