Premiers Écrits

L’épreuve de notre foi

En ce temps d'épreuve, nous avons besoin de nous encourager et de nous réconforter les uns les autres. Les tentations de Satan sont plus grandes que jamais, car il sait que son temps est court et que bientôt chaque cas sera décidé, ou pour la vie ou pour la mort. Ce n'est donc pas le moment de sombrer dans le découragement et dans l'épreuve. Nous devons triompher de toutes nos afflictions, et nous confier entièrement au puissant Dieu de Jacob. Le Seigneur m'a montré que sa grâce est suffisante dans toutes nos épreuves; et bien que celles-ci soient plus grandes que jamais, si nous manifestons une confiance absolue en Dieu, nous pourrons par sa grâce en sortir victorieux.

Si nous triomphons des épreuves et si nous remportons la victoire sur les tentations de Satan, alors nous endurerons "l'épreuve de notre foi, plus précieuse que l'or", et nous serons plus forts et mieux préparés pour affronter celles qui viendront encore. Mais si nous succombons aux tentations de Satan, nous nous affaiblirons, nous n'obtiendrons aucun bénéfice de l'épreuve et nous ne serons pas préparés pour triompher de celles qui suivront. Nous deviendrons de plus en plus faibles, jusqu'à ce que nous soyons captifs de la volonté de Satan. Il nous faut revêtir toutes les armes de Dieu, et être prêts à tout moment pour affronter les puissances des ténèbres. Lorsque les tentations et les épreuves s'abattent sur nous, allons à Dieu et implorons son secours. Il ne nous laissera pas retourner à vide, mais il nous accordera la grâce et la force de vaincre l'ennemi. Oh, que tous puissent voir ces choses sous leur véritable lumière, et souffrir comme de bons soldats de Jésus-Christ! Alors Israël pourra marcher de l'avant, fort en Dieu et dans la puissance de sa force.

Dieu m'a montré qu'il donnait à son peuple une coupe amère à boire, afin de le purifier. C'est un breuvage désagréable, mais qui le sera bien davantage si nous murmurons. Nous devrons alors en absorber un autre, si le premier n'a pas produit l'effet voulu sur le cœur. Et si le second ne réussit pas, il faudra en absorber un autre, jusqu'à ce qu'il produise l'effet désiré, sinon, nous resterons impurs. J'ai vu que cette coupe amère peut être adoucie par la patience, la persévérance et la prière, et qu'elle produira son effet sur le cœur de ceux qui la reçoivent ainsi. Alors Dieu sera honoré et glorifié. Ce n'est pas peu de chose que d'être chrétien, d'appartenir à Dieu et d'être approuvé par lui. Le Seigneur m'a montré quelques-uns de ceux qui prétendent croire à la vérité présente, mais dont la vie ne correspond pas à leur profession de foi. Le niveau de leur piété est beaucoup trop bas, et ils sont loin d'atteindre la sainteté biblique. Quelques-uns se livrent à des conversations vaines et déplacées; d'autres cèdent à l'orgueil. Nous ne pouvons rechercher ce qui nous plaît, vivre et agir comme le monde, chérir sa compagnie et ses plaisirs, puis régner avec le Christ en gloire.

Nous devons ici-bas participer aux souffrances du Sauveur, si nous voulons avoir part à sa gloire dans l'au-delà. Si nous recherchons notre propre intérêt, ainsi que la meilleure manière de nous complaire à nous-mêmes, au lieu de chercher à plaire à Dieu et à faire avancer sa cause précieuse qui souffre, nous déshonorons le Seigneur et son œuvre que nous prétendons aimer. Il nous reste très peu de temps pour travailler à l'avancement du règne de Dieu. Rien ne doit être trop précieux pour le sacrifier au salut du troupeau dispersé et déchiré de Jésus. Ceux qui font une alliance avec Dieu par le sacrifice aujourd'hui seront bientôt réunis dans leur patrie céleste pour y partager une riche récompense et posséder le nouveau royaume au siècle des siècles.

Oh, puissions-nous vivre entièrement pour le Seigneur, 48et montrer par une vie ordonnée et une conduite pieuse que nous avons été avec Jésus, que nous sommes ses disciples doux et humbles! Il nous faut travailler tandis qu'il fait jour, car lorsque la nuit de trouble et d'angoisse sera là, ce sera trop tard. Jésus est dans son saint temple; il accepte nos sacrifices, nos prières, la confession de nos péchés; il veut pardonner toutes les transgressions d'Israël, afin de les effacer avant de quitter le sanctuaire. Alors les saints continueront à être saints, car tous leurs péchés auront été effacés et ils auront reçu le sceau du Dieu vivant. Mais les injustes continueront d'être injustes, car il n'y aura plus de sacrificateur dans le sanctuaire pour offrir leurs sacrifices, leurs confessions et leurs prières devant le trône du Père. C'est pourquoi ce qui doit être fait pour épargner aux âmes le déchaînement de la colère divine doit l'être avant que Jésus ait quitté le lieu très saint du sanctuaire céleste.