Le Ministère de la Guérison

Chapitre 39

La connaissance communiquée par la Parole de Dieu

Toute la Bible nous révèle la gloire de Dieu en Jésus-Christ. Pour ceux qui l’acceptent, qui y croient et lui obéissent, elle est un puissant élément dans la transformation du caractère. Elle stimule, active, vivifie les forces physiques, mentales et spirituelles; en un mot, elle nous dirige dans la bonne voie.

Si les jeunes, et les adultes eux-mêmes, sont si facilement induits en tentation et y succombent, c’est qu’ils négligent l’étude de la Parole de Dieu. C’est ce qui explique la faiblesse de leur volonté. Ils ne font aucun effort pour puiser dans ce trésor divin les pensées pures et saintes qui les détourneraient de ce qui est impur et erroné. Il en est bien peu, qui, à l’instar de Marie, choisissent la bonne part en venant s’asseoir aux pieds de Jésus pour recevoir les instructions du divin Maître. Bien peu serrent ses paroles dans leur cœur et les mettent en pratique dans leur vie quotidienne.

Les vérités de la Bible élèvent l’âme. Si la Parole de Dieu était appréciée à sa juste valeur, jeunes et vieux manifesteraient une rectitude et une fidélité dans les principes qui les aideraient à triompher de la tentation.

Répandons, oralement et par écrit, les vérités précieuses de l’Écriture. Que notre esprit, nos aptitudes, notre pénétration s’appliquent à saisir la pensée divine. Laissons de côté les spéculations de la philosophie humaine; efforçons-nous de comprendre celle de l’auteur de toute vérité. On ne peut lui comparer la valeur d’aucune autre littérature.

Un esprit mondain n’éprouve aucun plaisir à méditer la Parole de Dieu; mais pour celui qui a passé par la nouvelle naissance, une beauté divine et une lumière céleste émanent de toutes ses pages sacrées. Ce qui, pour le monde, est un désert aride, devient pour l’homme spirituel une terre où coulent des sources vivifiantes.

Il faut faire connaître Dieu à nos enfants, tel qu’il est révélé dans l’Écriture. Dès que s’éveille leur intelligence, familiarisons-les avec le nom et la vie de Jésus. Que leurs premières leçons leur apprennent que Dieu est leur Père, et qu’il faut lui obéir avec amour. Lisez-leur souvent, avec révérence et avec tendresse, les passages de l’Écriture les mieux adaptés à leur compréhension et susceptibles d’éveiller leur intérêt. Par dessus tout, faites-leur connaître l’amour de Dieu révélé en Jésus-Christ et la grande leçon qui s’en dégage:

« Si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. » (1 Jean 4:11)

Que les jeunes nourrissent leur esprit et leur âme de la Parole de Dieu. Que la croix du Calvaire soit la science de toute éducation, le centre de tout enseignement et de toute étude. Qu’elle ait une action pratique sur notre vie quotidienne. C’est ainsi que le Sauveur sera pour les jeunes un compagnon et un ami de tous les instants, et que leur pensée sera amenée captive à l’obéissance de ses enseignements. Ils pourront répéter avec l’apôtre Paul:

« Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde! » (Galates 6:14)

Ainsi, par la foi, les jeunes auront de Dieu une connaissance expérimentale. Après avoir éprouvé les réalités de sa Parole et la véracité de ses promesses, ils sauront que le Seigneur est bon.

Jean, le disciple que Jésus aimait, avait acquis cette connaissance par l’expérience. Il peut témoigner:

« Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, — et la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, — ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. » (1 Jean 1:1-3)

Chacun peut, par sa propre expérience, certifier « que Dieu est vrai ». (Jean 3:33) Il peut témoigner de ce qu’il a vu, entendu et senti de la puissance du Christ. Il peut dire:

« Le secours dont j’avais besoin, je l’ai trouvé en Jésus. Toutes mes lacunes ont été comblées, et les aspirations de mon âme, satisfaites. L’Écriture est pour moi la révélation du Sauveur. Je crois en lui et à la Bible; j’ai trouvé en elle le Dieu qui parle à mon âme. »

Celui qui connaît le Seigneur et sa Parole par une expérience personnelle peut se livrer à l’étude des sciences naturelles. Il est écrit du Christ: « En [lui] était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » (Jean 1:4) Avant le péché, en Éden, Adam et Ève étaient entourés d’une lumière éclatante et admirable: la lumière divine. Celle-ci illuminait tout ce qu’ils approchaient. Rien ne pouvait obscurcir leur perception du caractère ou des œuvres de Dieu. Mais lorsqu’ils cédèrent à la tentation, cette lumière s’évanouit. En perdant ce vêtement de sainteté, ils furent privés de la clarté qui illuminait la nature, et ils ne purent plus la déchiffrer correctement, ni discerner le caractère de Dieu dans ses œuvres. De même aujourd’hui il n’est pas possible à l’homme, par ses propres ressources, d’en découvrir les leçons. S’il n’est guidé par la sagesse céleste, il exalte la nature et ses lois au-dessus du Dieu de la nature. C’est la raison pour laquelle les idées humaines sur la science contredisent si souvent les enseignements de la Parole de Dieu. Mais pour ceux qui reçoivent la lumière de la vie du Christ, la nature s’illumine à nouveau. C’est à la lumière de la croix que nous pouvons interpréter les enseignements de la nature avec certitude.

Celui qui connaît Dieu et sa Parole possède une foi absolue en la divinité de celle-ci. Il a l’assurance qu’elle est la vérité, et il sait qu’elle ne saurait se contredire. Il ne la juge pas d’après les idées scientifiques des hommes; il soumet ces idées à l’épreuve infaillible de la pierre de touche. Il sait que dans la science véritable il ne peut rien y avoir de contraire aux enseignements de la Parole puisque toutes deux ont le même auteur, qu’une conception correcte des deux établit qu’elles sont en harmonie, et que toute théorie prétendue scientifique qui contredit le témoignage de l’Écriture fait partie du domaine des hypothèses de l’esprit humain.

La recherche scientifique ouvre à celui qui étudie ainsi un vaste champ de méditation et d’exploration. En contemplant la nature, il acquiert une perception nouvelle de la vérité. La nature et la Parole de Dieu s’éclairent mutuellement. Elles nous font connaître toujours mieux le Créateur et les lois par lesquelles il opère.

L’expérience du Psalmiste peut être celle de tous ceux qui reçoivent les enseignements de Dieu par la nature et la révélation:

Tu me réjouis par tes œuvres, ô Éternel!
Et je chante avec allégresse l’ouvrage de tes mains.
(Psaumes 92:5)

Éternel! ta bonté atteint jusqu’aux cieux,
Ta fidélité jusqu’aux nues.
Ta justice est comme les montagnes de Dieu,
Tes jugements sont comme le grand abîme. ...
Combien est précieuse ta bonté, ô Dieu!
(Psaumes 36:6-8)

À l’ombre de tes ailes les fils de l’homme cherchent un refuge.
Ils se rassasient de l’abondance de ta maison,
Et tu les abreuves au torrent de tes délices.
Car auprès de toi est la source de la vie;
Par ta lumière nous voyons la lumière.
(Psaumes 36:8-10)

Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie,
Qui marchent selon la loi de l’Éternel!
Heureux ceux qui gardent ses préceptes,
Qui le cherchent de tout leur cœur. ...
Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier?
En se dirigeant d’après ta parole. ...
Je choisis la voie de la vérité,
Je place tes lois sous mes yeux.
(Psaumes 119:1, 2, 9, 30)

Je serre ta parole dans mon cœur,
Afin de ne pas pécher contre toi.
(Psaumes 119:11)

Je marcherai au large,
Car je recherche tes ordonnances.
(Psaumes 119:45)

Ouvre mes yeux, pour que je contemple
Les merveilles de ta loi!...
Tes préceptes font mes délices,
Ce sont mes conseillers. ...
Mieux vaut pour moi les lois de ta bouche
Que mille objets d’or et d’argent. ...
Combien j’aime ta loi!
Elle est tout le jour l’objet de ma méditation. ...
Tes préceptes sont admirables:
Aussi mon âme les observe.
(Psaumes 119:18, 24, 72, 97, 129)

Tes statuts sont le sujet de mes cantiques,
Dans la maison où je suis étranger. ...
Ta parole est entièrement éprouvée,
Et ton serviteur l’aime. ...
Le fondement de ta parole est la vérité,
Et toutes les lois de ta justice sont éternelles. ...
Que mon âme vive et qu’elle te loue!
Et que tes jugements me soutiennent!
(Psaumes 119:54, 140, 160, 175)

Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi,
Et il ne leur arrive aucun malheur.
J’espère en ton salut, ô Éternel!
Et je pratique tes commandements.
Mon âme observe tes préceptes,
Et je les aime beaucoup.
(Psaumes 119:165-167)

La révélation de tes paroles éclaire,
Elle donne de l’intelligence aux simples.
(Psaumes 119:130)

Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis,
Car je les ai toujours avec moi.
Je suis plus instruit que tous mes maîtres,
Car tes préceptes sont l’objet de ma méditation.
J’ai plus d’intelligence que les vieillards,
Car j’observe tes ordonnances. ...
Par tes ordonnances je deviens intelligent,
Aussi je hais toute voie de mensonge. ...
Tes préceptes sont pour toujours mon héritage,
Car ils sont la joie de mon cœur.
(Psaumes 119:98-100, 104, 111)

Une révélation plus nette de Dieu

Il dépend de nous d’obtenir une révélation toujours plus complète du caractère de Dieu. Lorsque Moïse demanda à l’Éternel: « Fais-moi voir ta gloire », il fut exaucé. Le Seigneur lui dit: « Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel. » (Exode 33:18, 19)

C’est le péché qui obscurcit notre esprit et trouble nos perceptions. Quand il est banni de nos cœurs, la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu sur le visage de Jésus-Christ, illuminant sa Parole et reflétée par la nature, révèle le Père céleste, celui qui est « miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité ». (Exode 34:6)

C’est cette lumière qui nous éclaire, jusqu’à ce que notre esprit, notre cœur et notre âme soient changés à l’image de Dieu.

Pour ceux qui comptent sur les promesses de l’Écriture sainte, il y a des possibilités merveilleuses. Devant eux s’étendent de vastes champs de vérités, d’intarissables sources de puissance. Des réalités glorieuses leur seront dévoilées, ainsi que des privilèges et des devoirs dont ils n’ont aucune idée. Tous ceux qui obéissent humblement, accomplissant les desseins de Dieu, connaîtront de mieux en mieux ses oracles.

Que les étudiants prennent la Bible pour guide et se conforment à ses principes, et ils pourront espérer acquérir les plus grandes connaissances. Toutes les philosophies humaines ont conduit à la confusion et à la honte lorsqu’elles n’ont pas reconnu Dieu comme étant tout en tous. Mais la foi précieuse inspirée de Dieu communique la force et la noblesse. En méditant sur la bonté du Seigneur, sur sa miséricorde et sur son amour infini, la perception de la vérité nous deviendra de plus en plus claire, et plus ardent aussi le désir de posséder un cœur pur et un esprit lucide. L’âme qui respire l’atmosphère des saintes pensées est transformée par cette communion avec Dieu qui résulte de l’étude de sa Parole. La vérité est si large, si profonde, elle a tant de portée, qu’en s’efforçant de la saisir le moi est oublié. Le cœur en est attendri et devient humble, bon, aimant.

Une sainte obéissance fortifie les facultés. Grâce à l’étude de la Parole de vie, on peut acquérir un esprit large, élevé, noble. Si, comme le prophète Daniel, nous nous conformons fidèlement à ses enseignements, nous avancerons dans toutes les branches de la connaissance. Notre esprit étant pur, il se fortifiera. Toutes nos facultés seront vivifiées. Nous pourrons nous former et nous discipliner de manière à être, dans notre sphère d’influence, des exemples de ce que l’homme peut devenir et faire lorsqu’il est en communion avec le Dieu de toute sagesse et de toute puissance.

L’éducation de la vie éternelle

Notre vie ici-bas est une préparation à la vie éternelle. L’éducation commencée ne s’achèvera pas sur cette terre; elle se poursuivra toute l’éternité, toujours progressant, jamais terminée. La sagesse et l’amour de Dieu dans le plan de la rédemption se dévoileront de plus en plus. Le Sauveur conduira ses enfants aux sources d’eaux vives et leur révélera des trésors de connaissances. Jour après jour, les œuvres merveilleuses de Dieu, les preuves de sa puissance créatrice et de celle qu’il déploie pour soutenir l’univers se présenteront à leur esprit avec une beauté renouvelée. A la lumière qui émane du trône divin, tous les mystères disparaîtront. L’âme sera surprise de la simplicité de tout ce qu’elle n’avait jamais pu comprendre auparavant.

Aujourd’hui, nous voyons confusément, comme dans un miroir, « mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui nous connaissons en partie, alors nous connaîtrons comme nous avons été connus ».