Le Ministère de la Guérison

Préface

***

Le monde est malade, et partout où demeurent les enfants des hommes, la souffrance abonde et on en recherche le soulagement.

Il n’entre pas dans les vues du Créateur que l’humanité soit accablée d’un fardeau de souffrance, que ses activités soient restreintes par la maladie, que sa force s’évanouisse et que sa vie soit raccourcie par les douleurs. Mais trop souvent, les lois établies par Dieu pour gouverner la vie sont transgressées d’une façon flagrante; le péché pénètre dans le cœur, et l’homme oublie qu’il dépend de Dieu, la source de la vie et de la santé. Alors s’ensuivent les conséquences de la transgression — douleurs, maladie, mort.

Comprendre les lois physiques qui régissent le corps et harmoniser avec ces lois les pratiques de la vie constituent un devoir d’une importance primordiale. Il faut comprendre les différents éléments contribuant au véritable bonheur: un foyer attrayant, l’obéissance aux lois de la vie, des relations agréables avec son semblable.

Lorsque la maladie frappe, il est essentiel que nous ayons recours aux différents agents qui, en coopération avec les efforts de la nature, fortifieront le corps et restaureront la santé. Il y a, également, une question encore plus importante et plus vitale, celle de nos relations avec le Créateur qui à l’origine donna la vie à l’homme, pourvut en tout à son bonheur, et s’intéresse aujourd’hui à son bien-être.

Dans cet ouvrage, l’auteur, une femme d’expérience dans les questions pratiques de la vie et douée d’une perception et d’une connaissance rares, a mis à la portée de chaque père et de chaque mère, de chaque homme et de chaque femme, laïque ou professionnel, une riche somme de renseignements sur la vie et ses lois, la santé et les conditions qu’elle requiert, la maladie et ses remèdes, les maux de l’âme et le baume de Galaad.

Cet ouvrage est écrit en une langue claire, simple et harmonieuse, instructive pour celui qui étudie, remplie d’espoir pour le découragé, réconfortante pour le malade, et reposante pour celui qui est las. Depuis plusieurs dizaines d’années, il transmet son message salutaire à des centaines de milliers de personnes. Il a été imprimé et réimprimé dans de nombreux pays, en une douzaine des principales langues du monde.

Que cet ouvrage, présentant une voie meilleure, une vie plus simple, plus douce, plus remplie de joie et de bonheur, plus généreuse dans sa démonstration du principe qu’il y a « plus de bonheur à donner qu’à recevoir », puisse pleinement accomplir sa mission: c’est l’espoir sincère des éditeurs et des

FIDEICOMMISSAIRES DES
PUBLICATIONS D’ELLEN G. WHITE