Messages choisis - Volume 1

Chapitre 33

« Sondez les Écritures »

Il importe grandement que tout être humain doué des facultés du raisonnement comprenne quelle est sa relation avec Dieu. On n'étudie pas suffisamment l'oeuvre de la rédemption dans nos écoles. Nombre d'élèves n'aperçoivent guère la signification du plan du salut. Par sa Parole, Dieu a pris des engagements à notre égard. Touché par nos infirmités il nous invite: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Matthieu 11:28-30.

Étudiants, vous n'êtes en sécurité qu'en tant que vous vous unissez au Christ dans une attitude de parfaite soumission et obéissance. Le joug est léger, puisque c'est le Christ lui-même qui en supporte la charge. Quand vous prendrez sur vous le fardeau de la croix, elle vous deviendra légère; elle sera pour vous le gage de la vie éternelle. Il est donné à chacun de suivre le Christ joyeusement, en s'écriant à chaque pas: « Je deviens grand par ta bonté. » 2 Samuel 22:36. Mais si vous voulez voyager en direction du ciel il vous faut adopter la Parole de Dieu comme unique livre de texte. C'est dans les paroles inspirées que nous devons puiser nos leçons jour après jour.

Écoutons l'apôtre Paul: « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse. ... » Philippiens 2:5-10.

L'esprit humain n'arrive pas à comprendre l'humiliation du Christ homme; mais quiconque croit à la Parole de Dieu ne saurait douter de sa divinité et de sa préexistence. Paul parle de notre Médiateur, le Fils unique de Dieu, qui dans l'état de gloire était en forme de Dieu, à la tête des armées célestes et qui, lorsqu'il voulut que sa divinité fût vêtue de l'humanité, prit la forme d'un serviteur. Esaïe a déclaré: « Un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule; on l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Donner à l'empire de l'accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours: voilà ce que fera le zèle de l'Eternel des armées. » Ésaïe 9:5, 6.

En consentant à devenir homme, le Christ a fait preuve d'une humilité qui étonne les intelligences célestes. Devenir homme ne constituerait pas une humiliation sans le fait de la glorieuse préexistence du Christ. Il nous faut ouvrir notre entendement afin de comprendre que le Christ a mis de côté sa robe et sa couronne royales, a renoncé à son suprême commandement, a revêtu sa divinité de l'humanité, et cela pour se mettre à la portée de l'homme et donner aux membres de la famille humaine le pouvoir moral de devenir enfants de Dieu. Afin de racheter l'homme le Christ a été obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

L'humanité du Fils de Dieu est tout pour nous. C'est la chaîne d'or qui relie notre âme au Christ, et par lui à Dieu. Ceci doit être le sujet de nos études. Le Christ a été réellement homme; il a prouvé son humilité en devenant homme. Dans sa chair, il était Dieu néanmoins. Quand nous abordons un tel sujet, nous ferions bien de prêter l'oreille aux paroles adressées à Moïse par le Christ près du buisson ardent: « Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte. » Exode 3:5. Nous devrions entreprendre cette étude avec l'humilité d'un apprenti, d'un coeur contrit. L'incarnation du Christ constitue un sujet d'étude offrant un champ fructueux, où le chercheur qui creuse profondément à la recherche de la vérité trouvera sa récompense.

Notre guide: les Écritures

La Bible nous guide dans les sûrs sentiers conduisant à la vie éternelle. Dieu a inspiré des hommes qui dans leurs écrits nous ont présenté la vérité d'une manière attrayante; si nous la mettons en pratique nous obtiendrons une puissance morale qui nous classera parmi les hommes les plus instruits. L'étude de la Parole de Dieu élargit tous les esprits. Plus que toute autre étude, celle-ci est de nature à accroître nos facultés de compréhension et à insuffler une nouvelle vigueur à chaque faculté. Elle met l'esprit en contact avec des principes de vérité larges et ennoblissants. Elle nous met en relation étroite avec le ciel tout entier; elle nous communique sagesse, connaissance, aptitude à comprendre.

En s'occupant de banalités, en se nourrissant des écrits d'hommes non inspirés, un esprit s'étiole et se rabougrit, privé du contact avec les principes profonds et larges de la vérité éternelle. On s'habitue insensiblement à penser aux choses qui nous sont familières, ce qui a pour effet d'affaiblir et de rétrécir nos facultés.

Dieu veut que les Ecritures, sources de connaissances dépassant toutes théories humaines, soient scrutées. Il désire que l'homme plonge profondément dans les mines de la vérité, afin d'acquérir les trésors qu'elles recèlent. Trop souvent, cependant, des théories et des sagesses humaines prennent la place que doit occuper la science de la Bible. Des hommes entreprennent de corriger les desseins divins; ils établissent des distinctions entre les divers livres de la Bible. Par leurs inventions ils font mentir les Ecritures.

Ce dont l'homme a précisément besoin

Dieu ne fait pas dépendre l'acceptation de l'Evangile d'un raisonnement humain. L'Evangile est un aliment spirituel, approprié pour satisfaire un appétit spirituel. Dans chaque cas il s'agit précisément de ce dont l'homme a besoin. Ceux qui ont jugé nécessaire de faire étudier beaucoup d'auteurs par nos étudiants sont dans une grande ignorance concernant les grands thèmes de la Bible. Les enseignants ont besoin de s'emparer du Livre des livres, et d'apprendre des Ecritures que l'Evangile est capable de prouver son origine divine à tout esprit humble et contrit.

L'Évangile est la puissance et la sagesse de Dieu. Le caractère du Christ, durant sa vie terrestre, manifestait sa divinité; l'Evangile qu'il a donné doit constituer l'étude de son héritage humain dans tous les départements de l'instruction, pour qu'enfin enseignants, enfants et jeunes gens reconnaissent en le seul vrai Dieu, le Dieu vivant, l'objet de leur foi, de leur amour et de leur adoration. La Parole a droit au respect et à l'obéissance. Ce Livre qui contient le récit de la vie du Christ, de son ministère, de son enseignement, de ses souffrances et de son triomphe final, doit être la source où nous puisons nos forces. Nous avons l'avantage de fréquenter les écoles dans ce monde afin de nous qualifier en vue d'une vie supérieure, - d'obtenir les meilleurs diplômes dans la plus haute école où, sous la direction immédiate de Dieu, nous poursuivrons nos études à travers les âges éternels.