Messages choisis - Volume 1

Chapitre 15

Quand l'Église se réveille

La prière est nécessaire au foyer, dans l'Eglise, dans l'activité missionnaire. On comprend peu la puissance d'une prière fervente. Si l'Eglise priait fidèlement, elle ne se trouverait pas en défaut en tant de choses, car si l'on implore Dieu avec constance on obtient de riches résultats.

Quand l'Eglise prendra conscience de sa sainte vocation, plus de prières ferventes et efficaces monteront au ciel pour demander au Saint-Esprit de lui désigner son oeuvre et son devoir au sujet du salut des âmes. Une promesse subsiste: Dieu s'approchera de toute âme qui le cherche.

L'Église doit renaître pour avoir, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, « une espérance vivante,... un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir ». 1 Pierre 1:3, 4. Quand elle deviendra consciente de ce qu'elle doit faire dans notre monde, les membres éprouveront les douleurs de l'enfantement pour les âmes qui ignorent Dieu et qui en raison de leur ignorance spirituelle ne peuvent comprendre la vérité présente. Un esprit d'abnégation, de sacrifice, doit être tissé avec notre expérience entière. Nous devons prier avec vigilance afin qu'il n'y ait point d'inconséquences dans nos vies. Nous ne devons pas manquer de montrer à ceux qui nous entourent ce que nous comprenons: à savoir que prier avec vigilance veut dire mettre notre vie en accord avec nos prières, pour qu'elles puissent obtenir de Dieu leur exaucement.

L'Église ne reculera pas tant que ses membres implorent le secours du trône de la grâce, demandant de pouvoir coopérer sans faute à la grande oeuvre qui a pour but le salut des âmes en danger de se perdre. Les membres appartenant à une église active, agissante, expérimenteront qu'ils portent le joug du Christ et qu'ils tirent le char avec lui.

L'univers céleste attend des êtres consacrés, qui soient autant de canaux par lesquels Dieu puisse communiquer avec son peuple, et par celui-ci avec le monde. Dieu veut se servir d'une Eglise consacrée, animée de l'esprit de renoncement; il manifestera son Esprit d'une manière apparente et glorieuse, en ce temps-ci tout particulièrement, alors que Satan agit d'une manière magistrale pour tromper les âmes aussi bien des pasteurs que des membres. Si les ministres de Dieu veulent travailler avec lui, il sera avec eux d'une manière remarquable, comme il l'a été autrefois avec les apôtres.

L'Église prendra-t-elle conscience de ses responsabilités? Dieu se prépare à conférer l'Esprit qui anima le plus grand missionnaire que le monde ait connu à ceux qui travailleront avec une consécration pleine d'abnégation et de sacrifice de soi. Quand le peuple de Dieu aura reçu cet Esprit, une puissance émanera de lui. - Manuscrit 59, 1898.

Les grâces passives

Le Seigneur permet la naissance de circonstances qui exigent l'exercice des grâces passives, lesquelles progressent en pureté et en efficience quand nous tâchons de rendre au Seigneur ce qui lui appartient sous forme de dîmes et d'offrandes. Vous savez par expérience ce que signifie passer par l'épreuve. Ceci vous donne l'occasion de vous confier en Dieu, de le rechercher par d'ardentes prières, pour arriver à le croire, à vous appuyer sur lui avec une foi enfantine. C'est par la souffrance que nos vertus sont mises à l'épreuve, que notre foi est soumise à l'examen. C'est au jour de la détresse que nous comprenons combien Jésus nous est précieux. L'occasion vous sera offerte de dire: « Quand même il me tuerait, j'espérerais en lui. » Job 13:15, version Lesêtre. Combien nous sommes heureux en pensant que des occasions nous sont accordées de confesser notre foi en face du danger, au milieu de la souffrance, de la maladie, de la douleur, de la mort. ...

En ce qui nous concerne, tout dépend de la manière dont nous acceptons les dispositions du Seigneur. Telle notre attitude, tel le résultat moral pour notre vie future et notre caractère. Tout individu a des victoires à remporter, mais il faut bien se dire que tout ne va pas selon nos désirs. Examinons soigneusement chaque leçon qui se dégage de la vie et de l'enseignement du Christ. Il ne détruit pas; il améliore tout ce qu'il touche. - Lettre 135, 1897.

Humilité et foi

Dans l'oeuvre qui doit être accomplie en notre temps, ce ne sont pas tant l'argent, le talent, la science ou l'éloquence qui sont nécessaires, mais plutôt une foi accompagnée de la grâce de l'humilité. Aucune opposition ne peut prévaloir contre la vérité présentée avec foi et humilité par des ouvriers disposés à supporter fatigue, sacrifice et opprobre pour l'amour du Maître. Si nous voulons voir nos efforts couronnés de succès, nous devons être ouvriers avec le Christ. Il nous faut pleurer comme il a pleuré pour ceux qui ne savent pas pleurer sur eux-mêmes, et intercéder comme il l'a fait lui-même pour ceux qui ne savent pas supplier pour leur propre compte. - Manuscrit 24, 1903.

Une oeuvre rapide

Quand la divine puissance accompagnera l'effort humain, l'oeuvre se répandra comme un feu de brousse. Dieu suscitera des instruments dont l'origine nous sera inconnue; des anges accompliront l'oeuvre que des hommes eussent eu le bonheur d'accomplir s'ils n'avaient négligé les exigences divines. - The Review and Herald, 15 décembre 1885.