Messages choisis - Volume 1

Chapitre 9

Examinez vous vous mêmes

« Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. » 2 Corinthiens 13:5. Soumettez à un examen critique serré l'humeur, les dispositions, les pensées, les paroles, les inclinations, les buts, les actes. Comment pouvons-nous demander d'une manière intelligente les choses qui nous sont nécessaires si nous n'avons pas soumis à l'épreuve des Ecritures l'état de notre santé spirituelle?

Il en est beaucoup qui dans leur vie religieuse suivent des sentiers tortueux. Ils prient au hasard, d'une manière imprécise. Celui qui occupe une position impliquant des responsabilités devrait penser que par lui-même il ne peut s'acquitter de la tâche qui lui est confiée. Il devrait se souvenir constamment qu'il est en spectacle au monde, aux anges et aux hommes.

Personne ne doit attendre, pour bien faire, d'être envoyé dans un champ de travail et pourvu de moyens abondants. Quiconque sert le plus gaiement entreprend son travail, si humble soit-il, où qu'il soit placé. Le Christ, notre modèle en toutes choses, a été pauvre afin de nous enrichir par sa pauvreté.

Celui qui a un coeur rempli de la grâce de Dieu et d'amour pour ceux de ses semblables qui sont en voie de périr, trouvera partout des occasions de dire un mot opportun à ceux qui sont harassés. Les chrétiens doivent s'employer pour leur Maître avec douceur et humilité, fermes dans leur intégrité au milieu des rumeurs et des agitations de la vie.

Dieu demande à être servi dans toutes les opérations de la vie. Les affaires deviennent un piège quand la loi de Dieu n'a pas été adoptée comme règle de la vie. Celui qui se mêle de faire quoi que ce soit dans l'oeuvre du Maître doit maintenir une intégrité à toute épreuve. Dans toutes les affaires commerciales, tout aussi bien que lorsqu'il recherche à genoux l'assistance d'en haut, il doit faire sienne la volonté de Dieu. Le Seigneur doit toujours être présent devant lui; les sujets traités par la sainte Parole doivent être constamment étudiés. Ainsi, quoique vivant dans un milieu capable d'avilir quelqu'un qui aurait des principes relâchés, l'homme pieux et rigoureusement intègre préservera son christianisme.

Le monde, qui ne favorisait pas la formation d'un caractère chrétien aux jours de Noé, n'est pas plus favorable aujourd'hui. La méchanceté était si répandue alors que Dieu dit: « J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. Mais Noé trouva grâce aux yeux de l'Eternel. ... Noé était un homme juste et intègre, dans son temps; Noé marchait avec Dieu. » Genèse 6:7-9. Vous le voyez: au milieu de la corruption d'un âge dégénéré, Noé faisait plaisir à son Créateur.

Nous qui vivons dans les derniers jours de l'histoire du monde, à une époque de péché et de corruption, nous devons, à l'exemple de Noé, vivre de manière à faire plaisir à Dieu, annonçant les vertus de Celui « qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière ». 1 Pierre 2:9. Dans la prière que le Christ offrit à son Père peu avant d'être mis en croix, il dit: « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. » Jean 17:15.

Le plus noble service

Quand des hommes et des femmes ont formé des caractères que Dieu puisse approuver, quand ils ont mis le comble à leur abnégation et au sacrifice d'eux-mêmes, quand ils sont prêts à subir l'épreuve finale, prêts à être introduits dans la famille de Dieu, quel est le service qui sera le plus estimé par Celui qui s'est offert volontairement pour sauver une race coupable? Quelle est l'entreprise qui sera le plus appréciée par ce coeur plein d'un amour infini? Quelle est l'oeuvre qui apportera le plus de satisfaction et de joie au Père et au Fils? - Le sauvetage d'âmes en voie de perdition. Le Christ est mort pour apporter aux hommes le pouvoir salvateur de l'Evangile. Ceux qui collaborent à sa grande entreprise miséricordieuse, s'efforçant avec lui, de toutes leurs forces, de sauver ceux qui sont auprès et ceux qui sont au loin, partageront la joie du Rédempteur quand l'armée des rachetés se tiendra autour du trône de Dieu.

Dieu a confié des moyens et des capacités à ses serviteurs pour l'accomplissement d'une oeuvre beaucoup plus vaste que celle à laquelle il assiste aujourd'hui.

J'ai entendu le messager céleste s'exprimer ainsi: « Les institutions du Seigneur restent bien en deçà des grandes vérités qui trouvent leur accomplissement en ce temps-ci. Le sentiment du devoir fait cruellement défaut. L'atmosphère glaciale où se complaisent tant de croyants retarde les mouvements généreux qui seraient nécessaires pour avertir le monde et sauver des âmes.

»Les puissances des ténèbres produisent un effort intense, et année après année des milliers de personnes de toutes tribus, nations et langues franchissent le seuil de l'éternité avant d'avoir été averties et préparées. Notre foi exige quelque chose de plus précis, de plus décisif, de plus important.

»Interroge nos institutions et nos églises: « Croyez-vous la Parole de Dieu? Que faites-vous alors dans le domaine missionnaire? Est-ce que vous travaillez avec abnégation et sacrifice du moi? Prenez-vous au sérieux les déclarations de la Parole de Dieu? Vos actes prouvent le contraire. Comment pourrez-vous affronter, devant le tribunal de Dieu, les millions d'âmes qui entrent dans l'éternité sans avertissement?

»« Y aura-t-il un second temps de grâce? Non, non. Il faut renoncer à une telle illusion. Nous n'aurons pas d'autre temps de grâce. Comprenez-vous que le salut des êtres humains déchus doit s'effectuer dans cette vie-ci, ou jamais? » »

Notre responsabilité

Le message à Laodicée s'applique à l'Eglise d'aujourd'hui. Croyez-vous à ce message? Avez-vous des coeurs sensibles? Ou bien continuez-vous à dire: Nous sommes riches et n'avons besoin de rien? Est-ce en vain que la vérité éternelle a été confiée à notre nation pour être communiquée à toutes les autres nations? Dieu s'est choisi un peuple et l'a constitué dépositaire de vérités lourdes de conséquences éternelles. C'est à lui qu'a été donnée la lumière qui doit éclairer le monde entier. Dieu se serait-il trompé? Sommes-nous vraiment les instruments qu'il s'est choisis? Sommes-nous les hommes et les femmes destinés à porter au monde les messages (d'Apocalypse 14), à proclamer le message de salut à ceux qui sont au bord de la ruine? Agissons-nous en conséquence?

D'une voix claire et décidée le messager a dit: « Que faites-vous, je vous le demande. Si seulement vous pouviez comprendre! Si vous pouviez voir l'importance de l'avertissement, ce qu'il signifie pour vous et pour le monde! Si vous compreniez, si vous étiez remplis de l'esprit de Celui qui donna sa vie pour celle du monde, vous coopéreriez avec lui, vous déployeriez d'ardents efforts, avec abnégation, pour sauver les pécheurs. »

« Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. » 1 Jean 2:4. L'Eglise doit expérimenter un grand réveil. Si seulement nous savions, si nous comprenions, avec quelle rapidité l'esprit du message se propagerait d'une église à l'autre. Avec quel empressement les croyants donneraient leurs biens pour l'entretien de l'oeuvre de Dieu. Dieu nous exhorte à prier et à veiller en priant. Nettoyez vos foyers des idoles, - ces photographies qui ont absorbé l'argent qui eût dû affluer dans le trésor du Seigneur.* La lumière doit se répandre comme une lampe ardente. Ceux qui apportent au monde le message devraient rechercher ardemment le Seigneur, afin que le Saint-Esprit soit déversé sur eux en abondance. Il n'y a pas de temps à perdre. Demandez à Dieu sa puissance, afin que vous puissiez travailler avec succès en faveur de ceux qui sont auprès et de ceux qui sont au loin.

Il faut avertir

Il nous faut une foi réelle. Nous n'avons guère saisi jusqu'ici la réalité de la vérité. Nous ne croyons qu'à moitié la Parole de Dieu. On ne peut déployer que la foi qu'on possède. Tandis que les signes des temps s'accomplissent dans le monde entier, la foi en la venue du Seigneur s'est affaiblie. Les avertissements doivent être donnés clairement, avec force. Au péril de nos âmes nous devons apprendre les conditions requises pour opérer notre propre salut, nous souvenant que c'est Dieu qui produit en nous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Il ne nous servira à rien de nous laisser entraîner par le courant, guider par la tradition et des illusions trompeuses. Nous sommes appelés à être les collaborateurs de Dieu. Levons-nous donc et resplendissons. Il n'y a pas de temps à perdre dans des discussions oiseuses. Ceux qui connaissent la vérité telle qu'elle est en Jésus doivent n'être plus qu'un coeur et n'avoir qu'un même but. Tous les différends doivent être balayés. Les membres de l'Eglise doivent travailler en parfait accord sous la direction du grand Chef de l'Eglise.

Qu'ils se lèvent et resplendissent, ceux qui connaissent la vérité. « Crie à plein gosier, ne te retiens pas, élève ta voix comme une trompette. » Ésaïe 58:1. Cessez de mutiler la vérité. Que toute âme fasse monter son cri vers le Dieu vivant. Cessez de vous confier en l'homme dont le souffle est dans ses narines. Le Consolateur viendra à vous, si seulement vous lui ouvrez la porte. « Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4:14-16. - Manuscrit 51, 1901.