Maranatha, le Seigneur vient!

28 Février

Un refuge sûr

Car voici, l'Éternel sort de Sa demeure, pour punir les crimes des habitants de la terre; et la terre mettra le sang à nu, elle ne couvrira plus les meurtres. (Ésaïe 26:21)

L'augmentation constante et obstinée de la méchanceté attirera promptement et inévitablement sur les habitants des villes un châtiment presque universel. La corruption qui règne actuellement est indescriptible. Chaque jour apporte de nouvelles révélations concernant les dissensions, la malhonnêteté et la fraude. Chaque jour amène son cortège douloureux de violences et d'infractions à la loi, d'indifférence en face de la souffrance causée par des attentats brutaux et diaboliques contre les vies humaines...

Notre Dieu est un Dieu de miséricorde. Il traite les transgresseurs de Sa loi avec patience et compassion... Il supporte longtemps la méchanceté des hommes et des villes, leur envoyant miséricordieusement des avertissements pour les sauver de la colère divine; mais il viendra un temps où les supplications réclamant Sa clémence ne se feront plus entendre...

L'état de choses qui existe dans la société, et en particulier dans les grandes villes, proclame avec force que l'heure du jugement est venue, et que la fin de toutes choses est proche. Nous sommes à la veille de la crise finale, les jugements de Dieu se succèdent rapidement: les incendies, les inondations, les tremblements de terre, les guerres et les effusions de sang...

La tempête déchaînée par la colère divine se prépare. Seuls y échapperont ceux qui acceptent la grâce du ciel... et ceux qui seront sanctifiés par l'obéissance aux lois de Dieu. Seul le juste sera "caché avec le Christ en Dieu, jusqu'à ce que la désolation soit passée". Que le langage de l'âme soit:

Seul Refuge de mon âme,
Je veux m'appuyer sur toi;
La paix que mon coeur réclame
Est à tes pieds, divin Roi!

À toi Jésus, j'abandonne
Mon coeur, mon âme et mes jours!
Qu'en moi ton amour rayonne.
Je veux te servir toujours.