Maranatha, le Seigneur vient!

25 Février

La dernière campagne de Satan

Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un Antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c'est la dernière heure. (1 Jean 2:18)

L'ennemi prépare sa dernière campagne contre l'Église. Il sait si bien se dissimuler que beaucoup de chrétiens croient difficilement à son existence, à plus forte raison ne peuvent-ils être convaincus de son activité et de sa puissance étonnantes...

L'homme captif de Satan est naturellement porté à suivre ses suggestions et à faire ses volontés. Il n'a en lui-même aucune puissance pour résister au mal d'une manière efficace. Ce n'est que lorsque le Christ habite en lui par une foi vivante, influençant ses désirs, le fortifiant de la vertu d'en haut, qu'il peut s'aventurer à faire face à ce redoutable adversaire. Tous les autres moyens de défense sont vains. C'est par le Christ seul que la puissance de Satan peut être limitée. C'est une vérité importante que tous les chrétiens devraient comprendre. Satan est actif à tout instant, il va et vient sur toute la terre, cherchant qui il pourra dévorer. Mais la prière ardente de la foi fera échouer ses efforts les plus acharnés...

Satan espère entraîner le peuple de Dieu, le "reste" dans la ruine générale qui menace la terre. Il fera des efforts déterminés et décisifs pour l'abattre à mesure qu'approche le retour du Christ. Des hommes et des femmes se lèveront, prétendant avoir de nouvelles lumières ou une révélation spéciale dont la tendance est d'ébranler la foi véritable "dans les anciennes bornes". Leurs doctrines ne supporteront pas l'épreuve de la Parole de Dieu et pourtant des âmes seront séduites. De faux rapports circuleront et certains seront pris au piège. Ils croiront ces rumeurs, les répèteront et ainsi se formera un lien qui les unira à l'archange séducteur. (Testimony Treasures, vol. 2, p. 105-107).

Certains hommes n'ont pas un caractère ferme... Ils sont comme une boule de mastic que l'on peut modeler n'importe comment. Nous devons vaincre cette faiblesse; l'indécision est inefficace. Dans l'authentique caractère chrétien nous trouvons une telle fermeté qu'il ne se laisse pas modeler ou subjuguer par les circonstances adverses. Les hommes doivent avoir un moral solide, une intégrité qui ne se laisse pas aduler, ni suborner ni effrayer... Dieu a placé des limites que Satan ne peut dépasser. Notre plus sainte foi est cette barrière, et si nous nous développons dans la foi, nous serons en sécurité sous la garde du Très-Haut. (5T 294-297).