Maranatha, le Seigneur vient!

11 Février

Des questions profondes

Qui pourra monter à la montagne de l'Éternel? Qui s'élèvera jusqu'à Son lieu saint? Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur; celui qui ne livre pas son âme au mensonge, et qui ne jure pas pour tromper. (Psaumes 24:3, 4)

Une âme unie à Christ... lutte contre toute transgression et toute incitation au péché. Elle devient chaque jour plus semblable à une lumière brillante et elle est de plus en plus victorieuse. Elle ira de force en force, et pas de faiblesse en faiblesse.

Que personne ne se berce d'illusions à ce sujet. Si vous entretenez l'orgueil, l'amour-propre, un attrait pour la suprématie, la vanité, les ambitions impies, les murmures, le mécontentement, l'amertume, la médisance, le mensonge, la fraude et la calomnie, Christ ne demeure pas dans votre coeur... Vous devez avoir un caractère chrétien solide...

Il doit y avoir une conversion authentique parmi ceux qui prétendent croire en la vérité, sinon ils tomberont au jour de l'épreuve. Le peuple de Dieu doit atteindre un niveau élevé. Il doit être une race élue, une nation sainte, un peuple acquis, zélé pour de bonnes oeuvres.

Christ n'est pas mort pour que vous puissiez avoir les passions, les goûts et les habitudes des gens du monde...

Personne n'a accès aux portes de gloire à moins que son coeur ne soit orienté dans cette direction. Alors méditez sur ces questions: Les choses terrestres sont-elles votre intérêt principal? Vos pensées sont-elles pures? Respirez-vous l'atmosphère du ciel? Portez-vous les miasmes de la corruption?... Êtes-vous fervents et consacrés? Servez-vous Dieu dans la pureté et la beauté de la sainteté? Demandez-vous sincèrement: Suis-je ou non un enfant de Dieu?...

Nous avons besoin d'une profonde réforme dans toutes nos églises. La puissance de conversion de Dieu doit pénétrer au sein de l'Église... Ne remettez pas votre préparation à plus tard. Ne sommeillez pas, sans préparation, sans huile de réserve pour vos lampes... Ne laissez pas cette question dans une incertitude dangereuse. Demandez-vous sérieusement: Est-ce que je fais partie des sauvés ou des perdus? Seul celui qui a les mains innocentes et le coeur pur se tiendra debout ce jour-là. (Témoignages pour les pasteurs, p. 224, 225).