Maranatha, le Seigneur vient!

10 Février

Sonde ton propre coeur

Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. (2 Corinthiens 13:5)

Le péché est trompeur par-dessus toute autre chose. Le dieu de ce monde séduit, aveugle et entraîne à la destruction. Satan ne déploie pas simultanément tout l'appareil de ses tentations. Il déguise ses tentations sous l'apparence du bien... Les âmes séduites font un premier pas qui les prépare à en faire un second... Quelle satisfaction pour Satan de voir les âmes mordre si facilement à l'hameçon et s'engager dans la voie qu'il leur a ouverte! ...

Il faut absolument s'examiner de très près et se demander sérieusement, à la lumière de la Parole divine: "Mon coeur est-il sain ou corrompu? Ai-je été renouvelé en Christ, ou bien est-ce que je dissimule un coeur charnel sous un habit neuf? Approchez-vous du tribunal de Dieu, et voyez, comme si vous étiez sous la lumière divine, s'il subsiste en vous quelque péché, quelque iniquité, quelque idole, non abandonnés. Priez, oui, priez comme vous ne l'avez encore jamais fait, afin que vous puissiez échapper aux ruses de Satan et qu'il ne vous arrive pas de vous abandonner à un esprit inattentif, négligent et vain, tout en accomplissant vos devoirs religieux pour tranquilliser votre conscience...

Un péché qui constitue un des signes des derniers jours, c'est que des chrétiens de profession aiment mieux le plaisir que Dieu. Soyez sincères envers vous-mêmes. Scrutez-vous attentivement. Peu nombreux sont ceux qui, après un examen sérieux, peuvent déclarer en dirigeant leurs regards vers le ciel: "Je ne suis pas de ceux qui aiment le plaisir plus que Dieu". Il en est peu qui peuvent dire: "Je suis mort au monde... Ma vie est cachée avec Christ en Dieu; quand paraîtra Celui qui est ma vie, alors moi aussi je paraîtrai avec Lui dans la gloire".

Combien grands sont l'amour et la grâce de Dieu! O grâce ineffable, plus précieuse que l'or fin! Plus que toute autre chose, elle élève et ennoblit l'esprit. Elle dirige les affections du coeur vers le ciel. Alors que ceux qui nous entourent s'adonnent aux vanités, aux plaisirs et aux folies du monde, notre cité est dans le ciel d'où nous attendons le Sauveur. L'âme s'élance vers Dieu, avide de pardon et de paix, de justice et de vraie sainteté. C'est par l'intimité avec Dieu et par la contemplation des choses célestes que l'âme est transformée à la ressemblance du Christ. (Messages à la jeunesse, p. 81-82).