Maranatha, le Seigneur vient!

31 Janvier

Pleurerons-nous ou nous réjouirons-nous?

La moisson est passée, l'été est fini, et nous ne sommes pas sauvés. (Jérémie 8:20)

Je prie nos membres d'église de ne pas négliger les signes des temps, qui nous disent si clairement que la fin est proche. Oh, combien parmi ceux qui ne se sont pas préoccupés du salut des âmes lanceront bientôt ces lamentations amères: "La moisson est passée, l'été est fini, et nous ne sommes pas sauvés"!

Oh, si nous nous souvenions que nous vivons l'époque où le jugement suit son cours et nos cas sont en instance! C'est maintenant le temps de veiller et prier, de laisser de côté toute complaisance propre, tout orgueil, tout égoïsme. Les moments précieux que certains gaspillent, devraient être consacrés à la méditation et à la prière. Beaucoup de ceux qui professent garder les commandements de Dieu suivent leurs inclinations plutôt que leur devoir. Tels qu'ils sont actuellement, ils sont indignes de la vie éternelle. Je dois dire à ces personnes négligentes et indifférentes: Vos pensées vaines, vos paroles dures, vos actes égoïstes, sont notés dans le livre du ciel. Les anges qui furent présents lors de l'orgie de Belschatsar sont à vos côtés tandis que vous déshonorez votre Rédempteur. Ils s'éloignent tristement, affligés que vous Le crucifiez à nouveau de cette manière, et que vous L'exposiez à la honte publique...

Au jour de Son couronnement, Christ ne reconnaîtra personne qui ait une tâche ou une ride, ou quoi que ce soit de semblable. Mais, Il donnera à Ses fidèles des couronnes de gloire impérissable. Ceux qui ne voulurent pas qu'Il règne sur eux se verront entourés de l'armée des rachetés, dont chacun portera l'inscription: JÉHOVA, NOTRE JUSTICE. Ils verront ce front, une fois ceint d'une couronne d'épines, couronné maintenant d'un diadème de gloire.

Ce jour-là, les rachetés resplendiront de la gloire du Père et du Fils. Les anges du ciel, tandis qu'ils joueront de leurs harpes d'or, donneront la bienvenue au Roi et aux trophées de Sa victoire: Ceux qui se seront lavés et blanchis dans le sang de l'Agneau. Un hymne de triomphe qui remplira tout le ciel retentira. Christ a vaincu. Il rentrera dans les cours célestes accompagné de Ses rachetés, témoins que Sa mission faite de souffrances et d'abnégation n'a pas été vaine. (RH 24/11/1904).