Maranatha, le Seigneur vient!

18 Janvier

Un chemin meilleur et plus noble

Lavez-vous et purifiez-vous, ôtez de devant Mes yeux la méchanceté de vos actions; cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien. (Ésaïe 1:16, 17)

L'ignorance, l'amour des plaisirs et les habitudes néfastes qui corrompent l'âme, le corps et l'esprit, remplissent le monde d'une véritable lèpre morale; un paludisme moral mortel détruit des milliers, des dizaines de milliers de personnes. (Le foyer chrétien, p. 316).

Beaucoup sont plongés dans le péché; beaucoup se trouvent dans la misère, la souffrance, le besoin, l'incrédulité, le découragement, la maladie physique et morale. Ils aspirent à trouver le baume qui pansera leurs blessures. Satan les pousse à le rechercher dans la luxure et les plaisirs qui consommeront leur déchéance et leur mort. Il les tente avec les fruits de Sodome qui se changent en amertume dès qu'ils les portent à la bouche. Ils dépensent leur argent pour ce qui ne nourrit pas, et ils travaillent pour ce qui ne rassasie pas. (Évangéliser, p. 511).

La condition actuelle du monde m'a été dépeinte sous de bien sombres couleurs. L'immoralité règne partout. La licence est le péché particulier à notre époque. Jamais le vice ne s'est affiché avec une telle insolence. Une certaine torpeur envahit le monde et ceux qui aiment la vertu et la bonté sont presque découragés en constatant que l'iniquité se généralise à notre époque, qu'elle s'étale et s'enhardit. Et pas seulement chez les incroyants et les moqueurs. Si encore c'était le cas! Mais au contraire, beaucoup de soi-disant chrétiens sont coupables. Même ceux qui prétendent espérer la venue du Christ ne s'y préparent pas autant que Satan lui-même. Ils ne se purifient pas de toute souillure. Ils se sont tellement adonnés à la débauche que leurs pensées sont naturellement impures et leur imagination corrompue. Il est tout aussi impossible à leur esprit de s'arrêter sur des sujets purs et sains que d'essayer de détourner les eaux du Niagara et de leur faire remonter les chutes... Tout vrai croyant devra apprendre à réfréner ses passions et à agir seulement d'après de sûrs principes ...

Si la sensualité, la pollution morale, l'adultère, le crime et le meurtre sont monnaie courante parmi ceux qui ne connaissent pas la vérité et refusent d'être dirigés par les principes de la Parole de Dieu, combien il importe que ceux qui se prétendent disciples du Christ, intimement liés à Dieu et aux anges, donnent un exemple meilleur et plus noble! Il est tout à fait essentiel que, par leur pureté et leur moralité, ceux-ci offrent un contraste indéniable par rapport à ceux qui sont dominés par leurs passions bestiales. (Le foyer chrétien, p.316, 317).