Le Foyer Chrétien

Chapitre 51

Conseils aux enfants

Rechercher Dieu dès sa plus tendre enfance—Les enfants et les jeunes devraient commencer de bonne heure à rechercher Dieu; car les habitudes et les impressions reçues dans la petite enfance exercent souvent une forte influence sur la vie et le caractère. C’est pourquoi ceux qui veulent ressembler à Samuel, à Jean, et surtout au Christ, doivent être fidèles dans les plus petites choses, évitant les camarades qui pratiquent le mal et pensent que leur vie dans ce monde ne doit être faite que de plaisir et d’égoïsme. De nombreuses petites tâches domestiques sont considérées comme étant sans grand intérêt; mais si ces détails sont négligés, les choses plus importantes le seront aussi. Si vous souhaitez être des hommes et des femmes accomplis, avec un caractère pur, ferme et noble, commencez en travaillant à la maison, faites de menues besognes, jusqu’au bout et scrupuleusement. Lorsque le Seigneur verra que vous êtes fidèles dans les plus petites choses, il vous confiera de plus lourdes responsabilités. Soyez attentifs à la manière dont vous construisez et aux matériaux que vous employez*. Le caractère que vous formez maintenant durera jusque dans l’éternité.

Que Jésus prenne possession de votre esprit, de votre cœur et de vos sentiments. Travaillez comme le Christ l’a fait, vous acquittant consciencieusement des tâches domestiques, pratiquant le renoncement et accomplissant des actes de bonté. Employez diligemment votre temps; exercez votre vigilance contre les petits péchés et soyez reconnaissant pour les moindres bienfaits reçus; on rendra ainsi de vous le témoignage rapporté à propos de Jean et de Samuel, et surtout du Christ: « Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » Luc 2:52.

« Donne-moi ton cœur »—Le Seigneur dit au jeune homme: « Mon fils, donne-moi ton cœur. » Le Sauveur du monde aime que les enfants et les jeunes gens lui donnent leurs cœurs. Il peut ainsi se former une armée d’enfants qui demeurera fidèle à Dieu parce qu’elle aura marché dans la lumière, comme le Christ est dans la lumière. Ils aimeront le Seigneur Jésus et seront heureux de lui plaire. Loin de s’impatienter quand on les reprend, ils réjouiront le cœur de leur père et de leur mère en se montrant bons, calmes, prêts à faire tout ce qui peut les soulager. Au cours de leur enfance et de leur adolescence, ils resteront de fidèles disciples du Sauveur.

Un choix personnel doit être fait—Veillez et priez, et faites une expérience personnelle des choses de Dieu. Vos parents peuvent vous instruire, ils peuvent essayer de guider vos pas sur le bon chemin; mais il leur est impossible de changer votre cœur. Vous devez le confier à Jésus et marcher dans la précieuse lumière de vérité qu’il vous a donnée. Accomplissez fidèlement vos travaux domestiques, et, par la grâce de Dieu, vous pourrez parvenir à la stature parfaite que le Christ souhaite pour les enfants qui grandissent en lui. Le fait que vos parents observent le sabbat et obéissent à la vérité ne vous assure pas le salut. Car même si Noé, Job et Daniel se trouvaient dans le pays, « je suis vivant, dit le Seigneur l’Éternel, ils ne sauveraient ni fils, ni filles, eux seuls seraient sauvés ». Ézéchiel 14:16.

Durant votre enfance et votre jeunesse vous pouvez acquérir une expérience dans le service de Dieu. Faites tout ce que vous savez être juste. Obéissez à vos parents, écoutez leurs conseils; car s’ils aiment Dieu et le craignent, c’est à eux qu’incombe la responsabilité d’éduquer, de discipliner et de former votre âme en vue de la vie éternelle. Acceptez avec reconnaissance l’aide qu’ils souhaitent vous apporter et réjouissez leur cœur en vous soumettant volontiers aux ordres que vous dicte leur jugement plus éclairé. De cette façon, vous les honorerez, vous glorifierez Dieu et vous serez une bénédiction pour tous ceux que vous côtoierez.

Enfants, engagez-vous dans le combat et souvenez-vous que chaque victoire vous fait prendre l’avantage sur l’ennemi.

Les enfants doivent prier pour être aidés—Les enfants devraient prier pour obtenir la grâce de résister aux tentations qui les assailliront—tentations d’agir à leur guise et de satisfaire leur égoïsme. S’ils demandent au Christ de les aider à être sincères, gentils, obéissants et à porter leurs responsabilités dans la vie du foyer, il écoutera leur humble prière.

Jésus voudrait que les enfants et les jeunes viennent à lui avec la même confiance que celle qu’ils manifestent envers leurs parents. Comme un enfant qui demande du pain à sa mère ou à son père lorsqu’il a faim, ainsi le Seigneur veut que vous lui demandiez tout ce qu’il vous faut. ...

Jésus connaît les besoins des enfants, et il se plaît à écouter leurs prières. Qu’ils s’éloignent du monde et de tout ce qui pourrait attirer leurs pensées loin de Dieu; qu’ils prennent conscience qu’ils sont seuls avec Dieu, que son regard pénètre au plus profond des cœurs et lit les pensées de l’âme, et qu’ils peuvent parler avec lui. ...

Enfants, demandez à Dieu de faire pour vous les choses que vous êtes incapables d’accomplir par vos propres moyens. Dites tout à Jésus. Livrez-lui les secrets de votre cœur; car son œil sonde les replis les plus cachés de l’âme, et il lit vos pensées comme dans un livre ouvert. Lorsque vous avez demandé ce qui est nécessaire au bien de votre âme, croyez que vous le recevrez, et vous le verrez s’accomplir.

Accomplissez de bon cœur les tâches domestiques—Les enfants et les jeunes devraient être des missionnaires au foyer et s’acquitter des tâches qui doivent être effectuées et qu’il faut bien que quelqu’un fasse. ... En accomplissant des petites choses qui vous paraissent sans importance, vous pouvez prouver que vous avez un véritable esprit missionnaire. La bonne volonté dont vous témoignerez pour assumer les devoirs qui se présentent à vous, pour soulager votre mère surmenée, donnera la preuve que vous êtes capable de porter de plus lourdes responsabilités. Vous estimez qu’il n’est pas très agréable de laver la vaisselle, mais vous n’aimeriez pas que vous soit refusé le droit de manger la nourriture qui y a été servie! Pensez-vous que ce soit plus intéressant pour votre mère que pour vous? Voudriez-vous que ce soit elle, déjà si chargée, qui fasse à votre place les travaux que vous jugez fastidieux, tandis que vous jouerez à la grande dame? Il faut balayer, secouer les tapis et mettre de l’ordre dans les chambres; si vous négligez de le faire, est-il normal que vous prétendiez à de plus grandes responsabilités? Avez-vous déjà pensé au nombre de fois où votre mère a dû s’acquitter de ces besognes pendant que vous étiez à l’école ou en train de vous amuser?

De nombreux enfants accomplissent les travaux domestiques comme de véritables corvées; du reste, leur visage reflète clairement leur mécontentement. Ce ne sont que plaintes et grognements, et rien n’est fait avec bonne volonté. Ce n’est pas là témoigner de l’esprit du Christ, mais de celui de Satan; si vous vous y complaisez, vous deviendrez comme lui. Vous serez vous-mêmes malheureux et vous rendrez malheureux tout votre entourage. Ne vous plaignez pas de tout ce que vous avez à faire et du peu de temps qu’il vous reste pour jouer, mais soyez consciencieux et soigneux. En occupant votre temps à travailler utilement, vous fermerez la porte aux tentations de Satan. Rappelez-vous que Jésus n’a pas vécu pour lui-même, et que vous devez lui ressembler. Faites de ce sujet un principe religieux et demandez à Jésus de vous aider. En exerçant votre esprit dans ce sens, vous vous préparez à assumer des responsabilités dans la cause de Dieu tout comme vous avez su prêter votre concours dans la vie du foyer. Vous aurez une bonne influence sur les autres et vous pourrez les gagner à la cause du Christ.

Offrez à votre mère la possibilité de se distraire et de se reposer—Il est difficile pour une mère qui aime ses enfants de leur demander de l’aider, quand elle voit qu’ils n’ont pas le cœur à l’ouvrage et qu’ils cherchent tous les prétextes pour échapper à des tâches ennuyeuses. Enfants et adolescents, le Christ a les yeux fixés sur vous. Devra-t-il constater votre dédain pour les responsabilités qu’il vous a confiées? Si vous désirez vous rendre utiles, l’occasion vous en est offerte. Votre premier devoir est de seconder votre mère qui a tant fait pour vous. Soulagez-la de ses fardeaux, lui donnant ainsi la possibilité de prendre quelques bonnes journées de repos; car elle a eu bien peu de vacances et guère de distractions dans sa vie. Vous avez réclamé le droit de vous distraire, mais le temps est venu pour vous d’être un rayon de lumière dans le foyer. Acquittez-vous de vos devoirs; mettez-vous au travail. Grâce à votre dévouement, procurez à votre maman un peu de repos et de joie.

La récompense divine accordée de nos jours aux Daniel—À notre époque, on a besoin d’hommes qui, comme Daniel, soient actifs et déterminés. Le monde réclame aujourd’hui des cœurs purs et courageux. Dieu veut que ces hommes s’améliorent constamment, qu’ils gravissent chaque jour une marche sur l’échelle de la perfection. Il nous aidera si nous nous aidons nous-mêmes. Notre espoir de bonheur dans le monde présent et dans celui qui est à venir dépend de notre perfectionnement ici-bas. ...

Chers jeunes, Dieu vous appelle à une œuvre que vous pouvez accomplir avec son aide. « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. » Romains 12:1. Ayant reçu de Dieu votre condition d’homme ou de femme, faites preuve de dignité. Dans vos goûts, vos penchants et vos habitudes, témoignez d’une pureté comparable à celle de Daniel. En retour, Dieu vous donnera des nerfs solides, un esprit clair, un jugement sain et une sensibilité profonde. Les jeunes d’aujourd’hui dont les principes sont fermes et inaltérables seront bénis dans la santé de leur corps, de leur esprit et de leur âme.

Racheter dès à présent le passé—C’est maintenant que les jeunes décident de leur destinée éternelle; et je voudrais attirer leur attention sur le commandement auquel Dieu a joint cette promesse: « Afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. » Exode 20:12. Enfants, si vous désirez obtenir la vie éternelle, respectez et honorez vos parents. Ne leur causez ni peine, ni chagrin; qu’ils ne passent pas, à cause de vous, des nuits blanches dans l’inquiétude et le désarroi. Si vous avez péché en négligeant de leur témoigner l’amour et l’obéissance qui leur sont dus, commencez maintenant à racheter votre passé. Vous ne pouvez faire autrement; sinon cela signifierait pour vous la perte de la vie éternelle.