Le Foyer Chrétien

Chapitre 33

Dieu nous promet sa direction

Combien il est rassurant de savoir que l’on a un ami divin—Votre Sauveur compatissant veille sur vous avec amour et sympathie, prêt à exaucer vos prières et à vous apporter l’aide nécessaire. Il connaît les préoccupations de tous les cœurs de mère et il est leur meilleur ami. Ses bras soutiennent en toutes circonstances la mère fidèle qui craint Dieu. Lorsqu’il était sur la terre, la sienne dut lutter contre la pauvreté et fut chargée de soucis, d’anxiétés et de perplexités; il sympathise avec toute chrétienne dans ses soucis et ses angoisses. Ce Sauveur qui fit un long voyage pour soulager le cœur angoissé d’une femme dont la fille était possédée d’un mauvais esprit saura entendre les prières d’une mère et bénira ses enfants.

Celui qui rendit à la veuve son fils unique que l’on se préparait à ensevelir est touché par la douleur de la mère affligée. Celui qui versa des larmes de sympathie sur la tombe de Lazare et rendit à Marthe et à Marie leur frère déjà enseveli; qui pardonna à Marie-Madeleine; qui se souvint de sa mère alors qu’il agonisait sur la croix; qui apparut aux femmes en pleurs et en fit les premières messagères de la bonne nouvelle d’un Sauveur ressuscité—est encore aujourd’hui le meilleur ami de la femme et se déclare prêt à l’aider dans toutes les circonstances de la vie.

Nulle mission ne saurait égaler celle de la mère chrétienne. Elle accomplit sa tâche en ayant conscience de ce que signifie instruire et corriger ses enfants selon le Seigneur. Bien souvent, elle aura le sentiment que ses fardeaux sont trop lourds à porter. Mais alors, combien le privilège de pouvoir, par la prière, les confier au Sauveur compatissant lui paraîtra précieux! Elle peut les déposer à ses pieds et trouver auprès de lui la force qui la soutiendra et lui donnera l’entrain, l’espoir, le courage et la sagesse dans les heures les plus éprouvantes. Pour une maman chargée de soucis, il est réconfortant de savoir qu’elle possède un tel ami pour l’aider dans ses difficultés. Si seulement les mères voulaient s’approcher du Christ plus souvent et lui accorder une plus grande confiance, leurs fardeaux leur paraîtraient moins lourds et elles trouveraient le repos dont leur âme a besoin.

Le Dieu du ciel exauce vos prières—Sans l’aide divine, il vous est impossible d’éduquer vos enfants comme vous le devez, car la nature déchue d’Adam cherche toujours à prendre le dessus. Le cœur doit être préparé à recevoir les principes de vérité, pour qu’ils s’enracinent dans l’âme et se développent par l’expérience de la vie.

Les parents doivent comprendre qu’en suivant les directives de Dieu dans l’éducation de leurs enfants, ils s’assureront l’aide du ciel. Ils en seront eux-mêmes, et largement, les bénéficiaires, car en enseignant, ils s’instruiront eux-mêmes. Leurs enfants remporteront des victoires grâce à la connaissance qu’ils auront acquise en marchant dans la voie du Seigneur. Ils seront capables de vaincre leurs tendances naturelles et héréditaires au mal.

Parents, travaillez-vous avec une énergie inlassable en faveur de vos enfants? Le Dieu du ciel prend note de votre sollicitude, de vos efforts sincères et de votre constante vigilance. Il entend vos prières. Avec patience et tendresse, éduquez vos enfants pour le Seigneur. Le ciel tout entier s’intéresse à votre tâche. ... Dieu s’associera à vous, couronnant de succès vos efforts.

Quand vous vous efforcerez d’exposer clairement les vérités du salut, et que vous dirigerez vos enfants vers le Christ comme vers leur Sauveur personnel, vous aurez des anges à vos côtés. Le Seigneur accordera aux parents cette grâce: réussir à intéresser leurs petits à la belle histoire de l’enfant de Bethléhem, qui est le seul espoir du monde.

Demandez et vous recevrez—Pour s’acquitter de leur grande tâche, les parents doivent solliciter et recevoir l’aide divine. Même si leur nature, les habitudes et les manières qu’ils ont prises ne sont pas très heureuses; si les leçons qu’ils ont reçues au cours de leur enfance et de leur adolescence n’ont pas développé en eux un très bon caractère, ils ne doivent pas désespérer. Le pouvoir transformateur de Dieu peut changer les tendances héritées et acquises, car la religion de Jésus est de nature à élever l’âme. « Naître de nouveau » implique une transformation, une nouvelle naissance en Jésus.

Instruisons nos enfants selon les enseignements de la Parole. Si vous invoquez Dieu, il vous répondra. Il dira: Je suis là, que veux-tu que je fasse pour toi? Le ciel s’unit à la terre en vue de permettre à toute âme de remplir sa mission. Le Seigneur aime tous ces enfants. Il désire qu’en grandissant, ils comprennent leur haute mission.

Le Saint-Esprit servira de guide—La mère devrait éprouver le besoin d’être guidée par le Saint-Esprit, afin d’acquérir elle-même une véritable expérience dans la soumission aux voies de Dieu et à sa volonté. Alors, par la grâce du Christ, elle peut devenir une éducatrice sage, douce et aimante.

Le Christ a fait tout ce qu’il fallait pour que tous les parents qui acceptent d’être dirigés par le Saint-Esprit reçoivent la force et la grâce d’être des éducateurs au sein du foyer. L’éducation et la discipline pratiquées à la maison exerceront une influence formatrice.

La puissance divine unie à l’effort humain—Sans les efforts de l’homme, la puissance divine ne sert à rien. Dieu agira avec puissance lorsque les parents, acceptant sincèrement de dépendre de lui, prendront conscience de la responsabilité sacrée qui repose sur eux et s’efforceront de donner une bonne éducation à leurs enfants. Il coopérera avec ceux qui, consciencieusement et dans un esprit de prière, éduquent leurs enfants, travaillant ainsi à leur propre salut et au salut de ces derniers. Il produira en eux le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

L’effort humain seul ne vous permettra pas d’aider vos enfants à améliorer leur caractère pour le ciel; mais, avec l’assistance divine, une œuvre magnifique et sacrée peut être accomplie.

Lorsqu’en votre qualité de parents vous remplissez vos obligations par la puissance de Dieu, avec la ferme détermination de ne jamais relâcher vos efforts et de ne jamais faillir à votre devoir, dans votre lutte, pour faire de vos enfants ce que Dieu veut qu’ils soient, le Seigneur vous témoigne son approbation. Il sait que vous faites de votre mieux et il augmentera votre efficacité. Il fera lui-même la part de la tâche que le père et la mère ne peuvent accomplir. Aux efforts sages, patients, bien dirigés de la mère qui craint Dieu, s’ajoutent les siens. Parents, Dieu n’a pas l’intention de faire le travail qu’il vous a chargés d’accomplir dans votre foyer. Vous ne devez pas céder à l’indolence et devenir des serviteurs paresseux, si vous voulez que vos enfants soient protégés des dangers qui les menacent dans le monde.

Lorsque surviennent les épreuves, appuyez-vous sur Jésus—Parents, réunissez en un faisceau les rayons de la lumière divine qui illuminent votre sentier. Marchez dans la lumière, puisque le Christ est la lumière. Si vous voulez contribuer au salut de vos enfants et vous maintenir au niveau élevé de la sainteté, les difficultés les plus éprouvantes surviendront. Mais ne lâchez pas prise. Cramponnez-vous à Jésus. Il dit: « Celui qui me prendra pour rempart, avec moi fera la paix, il fera la paix avec moi. » Ésaïe 27:5, T.O.B. Des difficultés apparaîtront. Vous rencontrerez des obstacles. Regardez constamment à Jésus. Lorsqu’un besoin urgent se fait sentir, demandez au Seigneur: « Que dois-je faire maintenant? »

Plus le combat est rude, plus les parents ont besoin de l’aide du Père céleste, et plus évidente sera la victoire remportée.

Agir avec foi—Patiemment, avec amour, comme de loyaux dépositaires des multiples grâces du Christ, les parents doivent accomplir la tâche qui leur a été confiée. Il leur est demandé d’être trouvés fidèles. Tout doit être accompli par la foi. Ils doivent prier sans relâche pour que Dieu accorde sa grâce à leurs enfants. Ils ne doivent jamais, dans leur tâche, céder à la faiblesse, à l’impatience et à l’irritation. Ils doivent être étroitement unis à Dieu et à leurs enfants. Si les parents agissent avec patience et amour, s’efforçant sincèrement d’aider leurs enfants à atteindre l’idéal élevé de la pureté et de l’humilité, ils réussiront.