Le Foyer Chrétien

Chapitre 29

Une mission irremplaçable

Des responsabilités parentales que nul autre ne peut assumer—Parents, vous portez des responsabilités que nul autre ne peut assumer. Votre vie durant, vous êtes tenus devant Dieu de marcher dans ses voies. ... Ceux qui font de la Parole de Dieu leur guide et qui comprennent à quel point leurs enfants dépendent d’eux pour la formation de leur caractère, s’efforceront de montrer un exemple que ces derniers auront intérêt à suivre pour leur sécurité.

Les parents sont responsables de la santé de leurs enfants, de la formation et du développement de leur caractère. Nulle autre personne ne devrait être chargée de cette mission. En devenant parents, vous acceptez le devoir de collaborer avec le Seigneur pour inculquer aux vôtres des principes sains.

Combien il est triste de constater que beaucoup rejettent la responsabilité que Dieu veut les voir assumer à l’égard de leurs enfants, et cherchent à en charger des personnes étrangères! Ils veulent que d’autres s’occupent d’eux et, de cette manière, ils se déchargent de tout souci dans ce domaine.

Nombreux sont ceux qui se plaignent des caprices de leurs enfants; ils ne devraient s’en prendre qu’à eux-mêmes. Qu’ils consultent la Bible pour savoir ce que Dieu exige d’eux en tant que parents et gardiens et qu’ils s’acquittent de leurs devoirs si longtemps négligés. Ils ont besoin de s’humilier eux-mêmes et de se repentir devant Dieu d’avoir négligé ses directives dans l’éducation de leurs enfants. Ils ont besoin de modifier leur manière d’agir et de se conformer strictement et consciencieusement à la Bible, leur guide et conseiller.

L’église ne peut seule assumer ces responsabilités—Oh, si les jeunes et les enfants voulaient donner leurs cœurs au Christ! Quelle armée pourrait être ainsi formée pour en gagner d’autres à la justice! Mais les parents ne devraient pas laisser une telle charge à l’église seule.

Pas davantage le pasteur—Vous confiez des devoirs immenses au pasteur et le rendez responsable du sort des âmes de vos enfants, alors que vous n’êtes pas conscients de vos propres responsabilités en tant que parents et éducateurs. ... Vos fils et vos filles sont pervertis par votre propre exemple et vos paroles inconséquentes. Or, en dépit de cette carence dans l’éducation familiale, vous attendez du pasteur qu’il pallie votre action quotidienne et qu’il parachève lui-même l’orientation de leurs cœurs et de leurs vies vers la vertu et la piété. Lorsqu’il a fait pour l’église tout ce qu’il a pu par ses avertissements constants et affectueux, ses exhortations à la discipline et ses ferventes prières pour la repentance et le salut des âmes; que, malgré tout il n’obtient pas le succès espéré, les parents l’accusent fréquemment de ce que leurs enfants ne se convertissent pas, alors que cette situation résulte peut-être de leur propre négligence. La responsabilité repose d’abord sur eux; mais sont-ils disposés à accomplir la mission que Dieu leur a confiée et à s’en acquitter avec fidélité? Vont-ils avancer toujours plus loin et plus haut, dans leur travail, s’efforçant humblement, avec patience et persévérance, d’atteindre eux-mêmes l’idéal élevé et d’entraîner leurs enfants avec eux?

De nombreux parents ne cherchent-ils pas à transférer leurs propres responsabilités à d’autres? Plusieurs d’entre eux ne pensent-ils pas que le pasteur devrait se charger de ce fardeau et s’efforcer d’amener leurs enfants à la conversion afin que le sceau de Dieu soit placé sur eux?

Pas non plus l’École du Sabbat—Ils [les parents] ont le privilège d’aider leurs enfants à acquérir cette connaissance qu’ils pourront emporter avec eux dans la vie future. Mais, pour certaines raisons, de nombreux parents n’aiment pas donner une instruction religieuse à leurs enfants. Ils se contentent de leur laisser glaner dans l’École du Sabbat ce qu’ils devraient eux-mêmes leur apprendre au sujet de leur responsabilité devant Dieu. De tels parents ont besoin de comprendre que Dieu exige d’eux qu’ils éduquent, disciplinent et forment leurs enfants, en se souvenant toujours qu’ils contribuent à développer des caractères pour la vie présente et la vie à venir.

Ne vous reposez pas sur les animateurs de l’École du Sabbat pour accomplir votre tâche, qui consiste à préparer vos enfants à marcher dans la voie qu’ils doivent suivre. L’École du Sabbat est une grande bénédiction; elle peut vous aider dans votre travail, mais elle ne peut jamais se substituer à vous. Dieu a confié à tous les parents la responsabilité d’amener leurs enfants à Jésus et de leur apprendre à prier et à croire en la Parole de Dieu.

Dans l’éducation de vos enfants, ne laissez pas de côté les grandes vérités de la Bible, sous prétexte que l’École du Sabbat et le pasteur se chargeront de ce devoir que vous négligez. La Bible n’est pas trop sacrée ni trop sublime pour ne pas être ouverte et étudiée avec soin chaque jour. Les vérités de la Parole de Dieu doivent être associées aux petites choses de la vie, qui ne sont des détails qu’en apparence. Si elles sont bien suivies, elles illumineront la vie de tous les jours, inciteront à l’obéissance et enseigneront les principes nécessaires à la formation d’un caractère droit.