Le Foyer Chrétien

Chapitre 4

L'influence considérable du foyer

Le foyer chrétien est une leçon de choses—La mission confiée au foyer chrétien s’étend bien au-delà du cercle familial. Un tel foyer doit être une véritable leçon de choses pour tous ceux qui l’entourent, illustrant l’excellence des vrais principes. L’influence exercée par ce moyen sur les cœurs sera supérieure en puissance aux plus beaux sermons. Quand les jeunes gens et les jeunes filles quittent de tels foyers, ils répandent autour d’eux les enseignements qu’ils y ont reçus. Des principes élevés sont ainsi introduits dans d’autres familles et une influence ennoblissante opère au sein de la société.

Le foyer dont les membres sont des chrétiens courtois et bien élevés exerce une influence bienfaisante et profonde. D’autres familles remarquent les résultats atteints par un tel foyer et veulent suivre son exemple en s’efforçant, elles aussi, de soustraire leur foyer aux influences sataniques. Les anges de Dieu se plaisent à faire de fréquentes visites au foyer qui se laisse gouverner par la volonté divine. Sous la puissante influence de la grâce de Dieu, celui-ci devient une source de rafraîchissement pour les pèlerins fatigués ou épuisés. Une vigilance protectrice empêche le moi de s’affirmer exagérément. Des habitudes correctes s’installent. Les droits d’autrui sont normalement reconnus. La foi qui agit par l’amour et qui purifie l’âme tient le gouvernail et assure la direction de toute la maison. Grâce à l’influence sanctifiante d’un tel foyer, le principe de la vraie fraternité énoncé dans la Parole de Dieu est plus largement admis et suivi.

Influence d’une famille où règne l’ordre—Ce n’est pas une petite chose pour une famille de devoir représenter Jésus, en respectant la loi de Dieu dans un milieu incroyant. Il nous est demandé d’être des lettres vivantes connues et lues de tous les hommes, ce qui implique pour nous de redoutables responsabilités.

Une famille où règnent l’ordre et la discipline témoigne davantage en faveur de la religion chrétienne que tous les sermons qui peuvent être prononcés. Une telle famille fournit la preuve que les parents ont réussi à se conformer aux directives divines et que leurs enfants sont prêts à servir Dieu dans l’Église. De plus, leur influence s’accroît car, à mesure qu’ils transmettent, ils reçoivent pour transmettre davantage encore. Le père et la mère trouvent en leurs enfants des aides, qui apportent à d’autres les enseignements reçus au foyer. Le milieu dans lequel ils vivent en bénéficie puisqu’il s’en trouve enrichi pour le temps et pour l’éternité. Toute la famille est engagée au service du Maître; par son pieux exemple, ses semblables sont encouragés à être fidèles et loyaux envers Dieu dans les contacts qu’ils entretiennent avec l’admirable troupeau de Dieu.

La plus grande preuve du pouvoir de la religion chrétienne qui puisse être offerte au monde est la présence d’une famille où règnent l’ordre et la discipline. Une telle famille constitue plus que toute autre chose un argument en faveur de la vérité, car elle est un vivant témoin de la puissance effective de cette vérité dans le cœur humain.

Le genre de piété d’une famille se reconnaît aux caractères qui se forment dans son atmosphère. Les actes parlent plus fort que les belles professions de piété.

Notre devoir en ce monde ... consiste à savoir quelles vertus nous pouvons recommander à nos enfants et à nos familles pour leur permettre d’avoir une influence sur d’autres familles; de cette manière, nous exerçons une action éducative bien que nous n’ayons aucune possibilité de parler en chaire. Une famille bien ordonnée et bien disciplinée est plus précieuse devant Dieu que l’or fin, même que l’or d’Ophir.

Nous avons de remarquables possibilités—Nous ne passons en ce monde qu’une fois et nous n’y séjournons que très peu de temps. Tirons donc le meilleur parti de notre vie. L’œuvre à laquelle nous sommes appelés ne nécessite ni richesse, ni distinction sociale, ni talents spéciaux, mais un esprit de bonté et de sacrifice, et un objectif bien défini. Une chandelle, si petite soit-elle, peut en allumer un grand nombre d’autres. Notre sphère d’influence peut paraître insignifiante, nos talents minimes, les occasions qui se présentent à nous, rares, nos connaissances limitées; cependant, il nous est possible d’accomplir de grandes choses si nous mettons fidèlement à profit les occasions que procure la vie familiale. Si nous ouvrons nos cœurs et nos foyers aux principes divins, nous deviendrons à notre tour les dispensateurs d’une force vivifiante. De nos foyers émaneront alors des rayons salutaires, portant la vie, la beauté et la fertilité là où règnent la stérilité et la mort.

Les parents craignant Dieu auront une influence qui s’exercera, par l’intermédiaire de leur cercle familial, sur leur voisinage et que l’on peut comparer à l’action du levain caché dans trois mesures de farine.

Une activité fidèle accomplie dans un foyer encourage ceux qui l’entourent à l’imiter. L’esprit de loyauté envers Dieu est comparable au levain; lorsqu’il se manifeste dans l’église, il agit sur l’entourage et constitue en tout lieu un argument en faveur de la religion chrétienne. L’activité des soldats dévoués au Christ corps et âme aura des répercussions jusque dans l’éternité. Comment se fait-il alors que dans nos églises on constate une telle carence de l’esprit missionnaire? Cela provient de la négligence dans la piété familiale.

Influence d’une famille désordonnée—L’influence d’une famille désordonnée est un danger pour la société; c’est un flot qui grandit et envahit les foyers, les communautés et les États.

Il nous est impossible, qui que nous soyons, de vivre de manière à n’exercer aucune influence sur le monde qui nous entoure. Aucun membre de la famille ne peut se replier sur lui-même de sorte que les autres membres ne ressentent plus son influence. Toutes ses attitudes, quelles qu’elles soient, exercent leur influence pour le bien ou pour le mal. Son humeur, ses paroles, ses actions, ses attitudes à l’égard d’autrui sont perceptibles. S’il vit d’une façon égoïste, il enveloppe son âme d’une atmosphère néfaste; alors que, s’il est pénétré de l’amour du Christ, il manifestera de la courtoisie, de la bonté, de la considération pour les sentiments d’autrui, et il communiquera à ses semblables, par ses actes d’amour, une ambiance affectueuse, reconnaissante et heureuse. Il donnera la preuve qu’il vit pour Jésus, qu’il se place à son école pour recevoir lumière et paix. Il peut dire au Seigneur: « Je deviens grand par ta bonté. » Psaumes 18:36.