Le Foyer Chrétien

Chapitre 1

L’atmosphère du foyer

Le foyer est le cœur de toute activité—La société est composée de familles, et sera ce qu’en feront les chefs de ces dernières. C’est du cœur que procèdent « les sources de la vie », et le cœur de la société, de l’Eglise ou de la nation, c’est la famille. Le bien-être de la société, les progrès de l’Eglise, la prospérité de l’Etat dépendent des influences familiales.

L’élévation ou la détérioration de l’avenir de la société seront déterminées par les principes moraux et les attitudes de la jeunesse qui grandit autour de nous. L’éducation reçue et la formation du caractère dans l’enfance en ce qui concerne les bonnes habitudes, la maîtrise de soi et la tempérance, donneront la mesure de l’influence de la jeunesse sur la société. Si les jeunes sont laissés dans l’ignorance et sans contrôle et qu’ils deviennent, de ce fait, égoïstes, intempérants dans les appétits et les passions, leur influence sur la société instable s’exercera dans la même direction. Les fréquentations actuelles des jeunes, les habitudes qu’ils forment aujourd’hui et les principes qu’ils adoptent maintenant constituent l’indice de ce que sera la société dans les années à venir.

Le plus beau reflet du ciel—Le foyer devrait correspondre à tout ce que ce mot implique. Il devrait être un coin du ciel sur la terre, un endroit où les affections sont cultivées et non soigneusement refoulées. Notre bonheur dépend de cette culture réciproque de l’amour, de la sympathie et de la vraie courtoisie.

La plus belle illustration du ciel est un foyer dirigé par l’Esprit du Seigneur. Lorsque la volonté de Dieu s’accomplira, le mari et la femme auront du respect l’un pour l’autre et cultiveront l’amour et la confiance.

Importance de l’atmosphère du foyer—L’atmosphère qui entoure l’âme des parents emplit toute la maison, et se fait sentir dans toutes les sphères du foyer.

Ce sont les parents qui, dans une large mesure, créent l’atmosphère du cercle familial, et quand survient une mésentente entre le père et la mère, les enfants partagent le même état d’esprit. Parfumez l’atmosphère de votre foyer par de douces attentions. Si la brouille a éclaté entre vous, et que vous ayez cessé de vous comporter comme des chrétiens attachés à la Bible, convertissez-vous; car le caractère que vous manifestez pendant le temps d’épreuve sera le caractère même que vous aurez au moment de la venue du Christ. Si vous aspirez à être un saint dans le ciel, vous devez d’abord vous conduire comme un saint sur la terre. Les traits de caractère que vous avez cultivés dans votre vie ne seront pas transformés par la mort ou par la résurrection. Vous sortirez de la tombe avec les dispositions mêmes que vous avez manifestées dans votre foyer et dans la société. Jésus ne change pas le caractère au moment de son avènement. L’œuvre de transformation doit s’accomplir maintenant. Notre façon de vivre chaque jour détermine notre destinée.

Créer une atmosphère de pureté—Chaque foyer chrétien devrait avoir des règles à suivre; les parents devraient, dans leurs paroles et dans leur comportement réciproque, donner aux enfants un exemple précieux et vivant de ce qu’ils souhaiteraient les voir devenir. La pureté dans la parole et la vraie courtoisie chrétienne devraient être pratiquées sans cesse. Apprenez aux enfants et aux jeunes à cultiver le respect de soi, à être loyaux envers Dieu et envers les principes qu’ils ont choisis; enseignez-leur à honorer la loi de Dieu et à s’y conformer. Ces principes dirigeront leur vie et seront appliqués dans leurs rapports avec leurs semblables. Ils établiront ainsi une atmosphère de pureté qui exercera une influence encourageante sur les âmes plutôt faibles engagées dans le sentier ascendant qui mène à la sainteté, donc vers le ciel. Que chaque leçon enseignée ait un caractère élevé et ennoblissant, et les rapports consignés dans les livres du ciel seront d’une qualité telle que vous n’éprouverez aucune honte à affronter le jugement.

Les enfants qui reçoivent une telle éducation seront ... préparés à remplir des postes de responsabilité et, par la parole et par l’exemple, ils pourront sans cesse aider leurs semblables à faire le bien. Ceux dont les facultés morales n’ont pas été émoussées sauront apprécier les vrais principes; ils sauront également apprécier comme il se doit leurs dons naturels et, de ce fait, feront le meilleur usage de leurs facultés physiques, mentales et morales. De telles âmes sont très fortes devant la tentation car elles sont entourées d’une muraille qui ne peut être facilement démolie.

Dieu aimerait que nos familles soient des symboles de la famille céleste. Que les parents et les enfants conservent chaque jour cette pensée dans leur esprit, et qu’ils se comportent eux-mêmes les uns envers les autres comme des membres de la famille de Dieu! Leurs vies auront alors une qualité telle qu’elles offriront au monde une image de ce que peuvent devenir les familles qui aiment Dieu et observent ses commandements. Le Christ en sera glorifié; sa paix, sa grâce et son amour pénétreront le cercle familial comme un parfum précieux.

Beaucoup de choses dépendent du père et de la mère. Ils doivent user de fermeté et de bonté dans l’exercice de la discipline, et ils doivent agir avec beaucoup de zèle pour maintenir l’ordre et la propreté dans leur maison, de manière que les anges puissent y apporter la paix et une influence bénéfique.

Rendre le foyer lumineux et heureux—N’oubliez jamais que vous rendez votre foyer lumineux et heureux pour vous-mêmes et pour vos enfants en vous attachant aux vertus du Sauveur. En introduisant le Christ dans le foyer, vous apprendrez à distinguer le bien du mal. Vous serez en mesure d’aider vos enfants à devenir des arbres de justice, portant les fruits de l’Esprit.

Des difficultés peuvent surgir: elles sont le lot de l’humanité; mais ne perdez jamais courage. Que la gratitude et la bonté illuminent votre cœur, même aux jours les plus sombres.

Sous son apparence de simplicité et de monotonie, le foyer peut toujours être un endroit où des paroles gaies sont prononcées et où des actes de bonté sont accomplis, où la courtoisie et l’amour sont des hôtes permanents.

Appliquez les règles du foyer avec sagesse et amour, et non avec une verge de fer. Les enfants obéiront de bon gré aux règles de l’amour. Dites du bien de vos enfants chaque fois que vous le pouvez. Rendez leur existence la plus heureuse possible. ... Entretenez la richesse du terrain de leur cœur par des manifestations d’amour et d’amabilité en vue de le rendre réceptif à la semence de la vérité. Rappelez-vous que le Seigneur n’envoie pas uniquement à la terre des nuages et de la pluie, mais aussi le soleil magnifique et riant, le tout faisant germer la semence et apparaître les fleurs. Souvenez-vous que les enfants ont besoin non seulement d’être repris et corrigés, mais aussi d’être encouragés et loués par des paroles de bonté agissant comme les rayons agréables du soleil.

Vous devez éviter les conflits dans le ménage. « La sagesse d’en haut est d’abord pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie. Le fruit de la justice est semé dans la paix par les artisans de la paix. » Jacques 3:17, 18. Il nous faut rechercher la douceur et la paix dans nos foyers.

Des liens tendres qui unissent—Les liens de famille sont les plus étroits, les plus tendres et les plus sacrés qui soient. Ils ont été établis pour être en bénédiction à l’humanité. En effet, le mariage est un bienfait chaque fois qu’il est contracté avec sagesse, dans la crainte de Dieu et avec le sentiment des responsabilités qu’il entraîne.

Chaque foyer devrait être un lieu où règne l’amour, un lieu où les anges de Dieu demeurent pour exercer leur influence apaisante et adoucissante sur les cœurs des parents et des enfants.

Nos foyers doivent devenir un Béthel, et nos cœurs un autel. Partout où l’amour de Dieu est cultivé dans l’âme, il y aura de la paix, de la lumière et de la joie. Ouvrez la Parole de Dieu devant vos familles avec amour, en posant la question: « Qu’est-ce que Dieu a dit? »

La présence de Jésus rend un foyer chrétien—Le foyer qui est embelli par l’amour, la sympathie et la délicatesse est un lieu auquel les anges se plaisent à rendre visite et où Dieu se trouve glorifié. L’influence qu’un foyer chrétien soigneusement protégé exerce au cours des années de l’enfance et de l’adolescence, est la sauvegarde la plus sûre contre les corruptions du monde. Dans une telle atmosphère les enfants apprendront à aimer et leurs parents terrestres et leur Père céleste.

Dès leur enfance, les jeunes ont besoin de voir s’édifier une barrière solide entre eux et le monde, de manière à empêcher les influences corruptrices de les affecter.

Chaque famille chrétienne devrait offrir au monde une image de la puissance et de l’excellence de l’influence chrétienne. ... Les parents devraient comprendre qu’ils assument la responsabilité de préserver leurs foyers de toute corruption morale.

La notion de sainteté devant Dieu doit pénétrer le foyer. ... Les parents et les enfants doivent apprendre à coopérer avec Dieu. Ils doivent s’efforcer d’harmoniser leurs habitudes et leur manière de vivre avec les plans de Dieu.

Les relations qui existent au sein de la famille devraient exercer une influence sanctifiante. Les foyers chrétiens, établis et dirigés en accord avec le dessein de Dieu, constituent une aide remarquable pour la formation d’un caractère chrétien. ... Les parents et les enfants devraient s’unir pour offrir un service dévoué à Celui qui, seul, peut maintenir l’amour humain dans sa pureté et sa noblesse.

L’œuvre initiale à réaliser dans un foyer chrétien est d’obtenir que l’Esprit du Christ y demeure, et que chacun de ses membres soit capable de porter sa propre croix et de suivre Jésus dans la voie qu’il nous a tracée.