La Foi Vivante

Chapitre 20

VIVRE PAR LA PAROLE

A. T. Jones

« Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. »
 
La justice de Dieu est ce que chaque homme doit chercher avant tout. « Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice. » Et sur la voie de la justice, il y a la vie. Il est impossible de dissocier la vie de Dieu de la justice de Dieu. Aussi sûrement que vous avez la justice de Dieu, vous avez la vie de Dieu.
 
Et « maintenant », la justice de Dieu est manifestée. Maintenant, c'est-à-dire en ce moment même, quand vous me lisez. En ce moment même donc, la justice de Dieu est manifestée « à tous et pour tous ceux qui croient ». Croyez-vous en Jésus-Christ maintenant, en ce moment même? Y croyez-vous? Si vous répondez : Oui, alors « maintenant », en ce moment même, la justice de Dieu se manifeste à vous et pour vous. Le croyez-vous? La parole de Dieu dit qu'elle l'est. Et vous, dites-vous qu'elle l'est? Si vous ne dites pas qu'elle l'est, est-ce qu'alors, vous ne croyez pas à la parole? Lorsque le Seigneur vous dit clairement que Sa justice est manifestée maintenant à vous et pour vous, alors est-ce que vous croyez vraiment le Seigneur? Lorsqu'il vous dit clairement une chose et que vous ne reconnaissez pas qu'elle est vraie pour vous, est-ce que vous le croyez véritablement?
 
Le Seigneur veut que vous reconnaissiez que ce qu'Il dit est; que cela est « maintenant », en cet instant; et que cela est pour vous et en vous. C'est un commandement nouveau que je vous écris, ce qui est vrai en Lui et en vous. Lorsque le Seigneur dit quelque chose, c'est la vérité, même si personne au monde ne devait la croire jamais. Elle serait vraie en Lui, non en eux. Mais Il veut que cela soit vrai en nous comme en lui-même. Et lorsque vous reconnaissez que ce qu'Il dit est vrai pour vous maintenant, en cet instant, alors cela est vrai en Lui et en vous. Voilà ce qu'est croire Dieu. C'est croire Sa parole. C'est avoir Sa parole demeurant en vous. Et si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé [ Jean 15.17 ].
 
Bien des gens sont prêts à admettre d'une façon générale que ce que le Seigneur dit est; ils veulent bien admettre qu'il peut en être ainsi pour d'autres personnes; mais qu'il en soit ainsi pour eux-mêmes, à l'instant présent, non. Ces gens ne savent pas réellement que la parole de Dieu est véridique. « As-tu la foi? Aie foi pour toi-même devant Dieu. » Si vous n'avez pas la foi pour vous-même, une foi personnelle, vous n'avez pas la foi du tout. Si vous ne croyez pas que la parole du Seigneur est vraie pour vous personnellement et maintenant, vous ne la croyez pas du tout; car vous ne vivez pas ni hier ni demain, mais au moment présent, pendant que c'est « maintenant »; ainsi si vous ne croyez pas maintenant, vous ne croyez pas du tout. C'est pourquoi la parole de Dieu dit que « maintenant » est le temps favorable, « maintenant » est le jour du salut et « maintenant », la justice de Dieu est manifestée, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes; justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient.
 
Croyez-vous en Jésus-Christ comme votre propre Sauveur maintenant? Vous pouvez répondre sur-le-champ; vous savez que c'est oui. Alors, en ce moment même, remerciez le Seigneur de ce que Sa justice est manifestée, à vous et pour vous. Il ne se contente pas de le dire, il vous en donne aussi des témoins -- la loi et les prophètes en rendent témoignage. Cette loi que vous avez transgressée, cette loi qui vous a fait paraître coupable devant Dieu, cette même loi, maintenant, en vue de la manifestation de la justice de Dieu, témoigne que vous revendiquez à bon droit cette justice et que par là, vous êtes justifiés par la foi en Jésus-Christ. Les prophètes, de même, témoignent de cette bienheureuse réalité. « Dès lors que le pécheur croit en Christ, il se tient devant Dieu sans condamnation; car la justice de Christ est à lui; l'obéissance parfaite de Christ lui est imputée. » Cela n'est-il pas suffisant pour que vous disiez maintenant, en cet instant du moins, sinon auparavant, que maintenant est manifestée la justice de Dieu à vous et pour vous qui maintenant croyez en Jésus?
 
« Étant justifiés gratuitement par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être pour ceux qui croiraient, victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience. » [ Romains 3.24-25 ] Ne voulez-vous pas avoir la justice de Dieu maintenant plutôt que vos péchés? Vous répondez : Oui. Très bien. Dieu a envoyé maintenant Christ Jésus pour « vous déclarer sa justice pour la rémission des péchés passés ». Voulez-vous que les péchés soient effacés maintenant, à l'instant même, et recevoir la justice pour laquelle Jésus a été envoyé expressément, afin de nous la donner, et que maintenant, à l'instant même Il donne gratuitement? « Étant justifiés gratuitement ». « Étant » est le présent, « fut » est le passé, « sera » est le futur, mais « étant » est le présent. Ainsi, le Seigneur dit à vous et de vous qui croyez en Jésus : « Étant justifiés (maintenant, à cet instant) gratuitement par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Christ Jésus. »
 
Mais le Seigneur n'abandonne pas encore ce sujet, Il souligne la puissance et la bénédiction actuelles de ce fait infini. « Afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent. »
 
Premièrement, il dit que c'est « maintenant » que la justice est manifestée à tous et pour tous ceux qui croient; puis il parle de tous ceux-là comme étant justifiés gratuitement, et enfin, il souligne le tout ainsi : « afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent ». Ô, pauvre âme qui trembles et doutes, n'est-ce pas là une certitude suffisante que maintenant tu es justifiée gratuitement par Sa grâce? que maintenant, à cet instant, la justice t'est donnée pour la rémission de tous les péchés passés?
 
N'est-ce pas assez? C'est assez pour satisfaire le Seigneur car il dit : « afin, dis-je, de montrer Sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus ». Alors puisque cela est tout à fait suffisant pour satisfaire le Seigneur, n'est-ce pas assez pour vous satisfaire? Voulez-vous « maintenant » recevoir la plénitude de ce « don béni » de la justice qui est la vie, de telle sorte que le Seigneur, en voyant le fruit enfanté par son âme, sera encore satisfait, et ainsi par votre allégresse, doublement satisfait? C'est là tout ce qu'Il demande de vous. Car « à celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice ».
 
Voilà la parole de Dieu, la parole de justice, la parole de vie, qui vous est adressée à vous, maintenant, en cet instant. Voulez-vous être justifiés par elle maintenant? Voulez-vous en vivre maintenant? Voilà ce qu'est la justification par la foi. Voilà ce qu'est la justice par la foi. C'est la chose la plus simple du monde. Il s'agit simplement de savoir si la parole de Dieu sera vraie en vous « maintenant » ou non. Dieu dit à Abraham : « Compte les étoiles si tu peux les compter... telle sera ta postérité. » Et « Abraham eut confiance en l'Éternel qui le lui imputa à justice ». « Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé; c'est encore à cause de nous à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses et est ressuscité pour notre justification. Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. »
 
« Maintenant », « à cet instant », cela est vrai. C'est vrai en lui. Maintenant, à cet instant, que ce soit vrai en vous.