La Foi Vivante

Chapitre 8

LA VIE INVINCIBLE

E. J. Wagonner

« En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont point reçue. » [ Jean 1.4-5 ]. La traduction en marge « n'ont pu la vaincre », nous donne le sens exact du texte et véhicule un message d'un grand réconfort pour le croyant. Voyons de quoi il s'agit.
 
CHRIST est la lumière du monde. Voyez [ Jean 8.12 ]. Mais la lumière c'est Sa vie, comme le dit le texte cité. Il dit : « Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Le monde entier était dans les ténèbres du péché. Cette obscurité était due à un manque de connaissance de Dieu. L'apôtre Paul dit des Gentils : « Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur [ Éphésiens 4.18 ].
 
Satan, le prince des ténèbres de ce monde, avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour tromper les hommes à l'égard de la véritable nature de Dieu. Il avait fait croire au monde que Dieu était comme les hommes -- cruel, vindicatif et colérique. Même les Juifs, le peuple que Dieu avait choisi pour apporter la lumière au monde, s'étaient éloignés de Dieu et, bien que visiblement séparés des païens, ils étaient enveloppés dans les ténèbres du paganisme. Alors Christ vint et « le peuple, assis dans les ténèbres a vu une grande lumière et sur ceux qui étaient assis dans la région et l'ombre de la mort, la lumière s'est levée. » [ Matthieu 4.16 ]. Son nom était EMMANUEL, Dieu avec nous. Dieu était en Christ. Dieu réfuta les mensonges de Satan, non par des arguments tapageurs, mais simplement en vivant parmi les hommes de sorte que tous puissent Le voir. Il démontra la puissance de la vie de Dieu qui peut se manifester en des hommes.
 
Cette vie que Christ mena fut sans péché. Satan mobilisa tous ses puissants artifices, mais il ne put porter atteinte à cette vie sans tache. Sa lumière brille toujours avec un éclat indéfectible. Comme Satan était impuissant à provoquer la moindre ombre de péché dans sa vie, il ne pouvait l'attirer dans la sphère de son pouvoir, celle du tombeau. Personne ne pouvait ravir Sa vie. Christ la donne volontairement. Et pour la même raison, lorsqu'il l'eût donnée, Satan ne put l'empêcher de la reprendre. Il déclara : « Je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner et le pouvoir de la reprendre : tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père. » [ Jean 10.17-18 ]. Dans le même sens vont les paroles de l'apôtre Pierre concernant Christ : « que Dieu a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu il n'était pas possible qu'il fut retenu par elle [ Actes 2.24 ]. Ainsi fut démontré le droit du Seigneur Jésus à être fait grand-prêtre selon la puissance d'une vie impérissable [ Hébreux 7.16 ].
 
Cette vie éternelle, sans tache, Christ la donne à tous ceux qui croient en lui. « Selon que tu as donné pouvoir sur toute chair, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ [ Jean 17.2-3 ]. Christ demeure dans le coeur de tous ceux qui croient en lui. « J'ai été crucifié avec Christ et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; et si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi. » [ Galates 2.20 cf. Éphésiens 3.16-17 ].
 
Christ, la lumière du monde, demeurant dans le coeur de ses disciples fait d'eux la lumière du monde. Leur lumière ne vient pas d'eux-mêmes, mais de Christ qui demeure en eux. Leur vie ne leur appartient pas; c'est la vie de Christ manifestée dans leur chair mortelle, cf. [ 2 Corinthiens 4.11 ]. Voilà ce qu'est mener une vie chrétienne.
 
Cette vivante lumière vient de Dieu, en un flot intarissable. Le psalmiste s'écrie : « Car auprès de toi est la source de la vie; par ta lumière nous voyons la lumière. » [ Psaumes 36.9 ]. « Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'Agneau. » [ Apocalypse 22.1 ]. « Et l'Esprit et l'Épouse disent : « viens ». Et que celui qui entend dise : « viens ». Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne de l'eau de la vie, gratuitement. » [ Apocalypse 22.17 ].
 
Jésus leur dit : « En vérité, en vérité je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-même. Celui qui mange et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. » [ Jean 6.53-54 ]. Cette vie de Christ, nous la mangeons et buvons en nous nourrissant de Sa Parole; car Il a ajouté : « C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. » [ Jean 6.63 ]. Christ habite en Sa parole inspirée et par elle nous recevons Sa vie. Cette vie est donnée gratuitement à tous ceux qui veulent la recevoir, comme nous l'avons lu ci-dessus; nous lisons aussi que Jésus se tint debout et s'écria : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne et qu'il boive. » [ Jean 7.37 ].
 
Cette vie est la lumière du chrétien et c'est elle qui fait de lui une lumière pour les autres. Elle est sa vie et c'est pour lui un bienheureux réconfort que, si épaisses soient les ténèbres qu'il lui faut traverser, ceux-ci n'ont pas le pouvoir d'éteindre cette lumière. Cette lumière de la vie lui appartient aussi longtemps qu'il exerce sa foi et les ténèbres ne peuvent l'atteindre. Aussi donc, que tous ceux qui invoquent le nom du Seigneur aient la confiance qui peut dire : « Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie! Car si je suis assise dans les ténèbres, l'ÉTERNEL sera ma lumière. » [ Michée 7.8 ].