La Foi Vivante

Chapitre 3

DÉLIVRANCE

A. T. Jones

« Marchez selon l'Esprit et vous n'accomplirez pas les oeuvres de la chair » [ Galates 5.16 ].
 
Bienheureuse promesse! et aussi certaine qu'elle est bienheureuse, pour tout homme qui croit.
 
Pensez au désir de la chair. Comme il est envahissant! Combien rigoureux sont ses impératifs! Combien tyrannique sa loi! Combien triste est l'esclavage qu'il fait peser sur l'homme!
 
Chacun en a fait l'expérience, aspirant à faire le bien qu'il veut faire, mais ne faisant que le mal qu'il hait, voulant toujours mieux faire, mais sans y parvenir, prenant plaisir à la loi de Dieu en tant qu'homme intérieur, mais découvrant dans ses membres une autre loi qui combat contre la loi que ratifie son intelligence, faisant de lui le prisonnier de la loi du péché qui est dans ses membres et s'écriant à la fin « Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? » [ Romains 7.24 ].
 
Grâce au Seigneur, il y a une délivrance. C'est en Christ qu'on la trouve et dans l'Esprit de notre Dieu [ Romains 7.25; Romains 8.12 ]. Et la loi de vie en Jésus-Christ vous ayant libérés de la loi du péché et de la mort, dès lors « marchez sous l'impulsion de l'Esprit et vous n'accomplirez pas ce que la chair désire. » Il n'y a pas seulement délivrance de l'esclavage de la corruption, mais aussi la glorieuse liberté des enfants de Dieu, pour toute âme qui reçoit l'Esprit et marche sous l'impulsion de l'Esprit.
 
« Marchez sous l'impulsion de l'Esprit et vous n'accomplirez pas ce que la chair désire. »
 
Regardez la liste des oeuvres du désir charnel : « L'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les disputes, les animosités, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie et les autres choses semblables [ Galates 5.20-21 ].
 
Vous n'accomplirez aucune de ces choses, sur toutes vous remporterez la victoire si vous marchez sous l'impulsion de l'esprit. C'est la parole formelle de Dieu.
 
N'est-ce pas là une perspective désirable? Une pareille chose ne vaut-elle pas la peine d'être acquise? Et quand on peut l'acquérir en la demandant et en l'accueillant, ne vaut-il pas la peine de la demander et de l'accueillir? Acceptez la délivrance que Christ a opérée pour vous. Tenez-vous fermement dans la liberté par laquelle Christ nous a rendus libres.
 
« Demandez et vous recevrez. Car quiconque demande reçoit. Recevez le Saint-Esprit. » Oui, marchez sous l'impulsion du Saint-Esprit de Dieu, par qui nous sommes marqués du sceau jusqu'au jour de la rédemption.