La Foi Vivante

Chapitre 2

LEÇONS DE FOI

A. T. Jones

* * *
 
La foi vient par la prédication et la prédication vient de la parole de Dieu.
 
Ainsi donc la parole de Dieu est la seule origine de la foi.
 
C'est pourquoi, là où il n'y a pas de parole de Dieu, il ne peut y avoir de foi.
 
Et là où il y a la parole de Dieu, la foi est une entière confiance en cette parole pour l'accomplissement de ce que dit cette parole.
 
De tout ceci, qui est la vérité, il résulte très clairement que, pour quiconque prie avec foi, il faut avant tout qu'il s'assure qu'il a l'accord de la parole de Dieu pour ce qu'il demande.
 
Ayant la parole de Dieu pour ce qu'il demande, il peut comme David, avoir le courage de prier avec une confiance absolue, qui n'est autre que la foi parfaite.
 
Celui qui prie ainsi sait que sa demande est conforme à la volonté de Dieu, car il sait qu'elle s'appuie sur une parole claire de Dieu.
 
C'est pourquoi il sait que Dieu l'entend et sachant que Dieu l'entend, il sait qu'il a ce qui est l'objet de sa demande, car le seul principe de son espérance, à ce sujet est la parole qui l'a déclarée et qui est le principe même de sa demande.
 
Le Seigneur nous dit de prier ainsi et ainsi Il pourvoit à la croissance assurée, forte et continue, de la foi.
 
Beaucoup de gens prient, mais ne savent pas si c'est de la volonté de Dieu qu'ils obtiennent ce qu'ils demandent, de sorte qu'ils ne savent pas qu'ils peuvent y prétendre avec assurance et ne sachant pas cela, ils sont dans l'incertitude quant à l'exaucement de leurs prières.
 
Le Seigneur ne veut pas que l'on avance dans le doute. C'est pourquoi Il a donné Sa parole, qui procure abondamment à chacun ce qui est nécessaire pour toute bonne oeuvre et par laquelle sont données toutes les choses qui concernent la vie et la piété.
 
Et quiconque cherche dans la parole de Dieu les choses que Dieu y a prévues pour tous et se fonde sur cette parole particulière, demande cette chose, priant ainsi conformément à la volonté explicite de Dieu, celui-là sait que sa prière est entendue et qu'il obtient ce qu'il a demandé.
 
Si nous faisons ainsi, les prières seront toujours fondées, la vie sera comblée des dons immédiats de Dieu, la foi sera forte et pleine d'assurance et ne cessera de croître en force.
 
Beaucoup prient comme les disciples « Seigneur fait grandir notre foi. » C'est bien, mais en même temps il ne faut jamais oublier que la foi vient seulement par la parole de Dieu. Ainsi, aussi sûrement que votre foi sera accrue, ce ne peut être que par l'accroissement en vous de la parole de Dieu. Et le seul moyen d'avoir un accroissement de cette parole c'est que vous l'écoutiez, demandant au Seigneur ce qu'elle dit, ne vous confiant qu'en cette parole pour l'obtenir et le remerciant de l'avoir obtenue. C'est alors et ainsi que vous recevez la parole et qu'elle vit en vous.
 
Ainsi lorsque nous demandons « Seigneur fait grandir notre foi », souvenons-nous en même temps que nous devons nous construire nous-mêmes sur la base de notre foi très sainte [ Jude 20 ].
 
Voilà comment on exerce la foi. La foi ne peut être exercée que sur la parole de Dieu et par elle, car là où il n'y a pas de parole de Dieu il ne peut y avoir de foi.
 
Et comprendre comment exercer la foi, c'est là la science de l'évangile.
 
* * *
 
« Le juste vivra par la foi. »
 
Qui sont les justes? Ce sont uniquement ceux qui ont la foi, car les hommes ne sont justifiés que par la foi.
 
Car bien que nous « ayons péché et soyons privés de la gloire de Dieu », cependant nous sommes « justifiés gratuitement par sa grâce en vertu de la délivrance accomplie en Jésus-Christ ».
 
Car : « à celui qui accomplit des oeuvres, le salaire n'est pas compté comme une grâce, mais comme un dû. Par contre, à celui qui n'accomplit pas d'oeuvres mais croit en celui qui justifie l'impie, sa foi est comptée comme justice.
 
Ainsi donc justifiés par la foi, nous sommes en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. » Ceux qui ont la foi, et ceux-là seuls, sont les justes sur terre.
 
Or la foi est la confiance absolue en la parole de Dieu, qu'elle accomplira ce qu'elle dit. « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche. Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins [ Ésaïe 55.11 ].
 
Être justifié par la foi, c'est donc être justifié par la confiance absolue en la parole de Dieu. Les justes sont ceux qui demeurent dans la parole de Dieu. C'est ainsi que les hommes deviennent justes.
 
Les hommes ne doivent pas seulement devenir justes par la foi, par la confiance en la parole de Dieu, mais étant justes, nous devons vivre par la foi. L'homme juste vit exactement de la même manière et c'est par le même procédé qu'il devient juste.
 
Nous devenons justes par la foi, la foi est la confiance absolue en la parole de Dieu. Étant justes, nous devons vivre de la même manière exactement par laquelle nous sommes devenus justes, c'est-à-dire par la confiance absolue en la parole de Dieu.
 
Et ceci est exactement ce que Jésus a dit : « l'homme vivra de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Lorsque Jésus dit cela, il est tout à fait évident qu'Il dit simplement, en d'autres termes : « l'homme vivra par la foi ».
 
Il n'y a pas d'autre moyen de vivre véritablement si ce n'est par la foi, ce qui est simplement vivre par la parole de Dieu. Sans la foi, sans la parole de Dieu, les hommes ne peuvent que mourir.
 
En vérité, sans la parole de Dieu, tout meurt, car au commencement tout a été créé par la parole de Dieu. La parole de Dieu est la source de la vie de toutes choses, car « Il dit et cela fut.
 
Toutes choses animées et inanimées, le soleil, la lune, les étoiles, les animaux et les hommes, tout reçoit son existence uniquement de la parole de Dieu. Mais en ce qui concerne les hommes, Dieu leur a accordé le don merveilleux de choisir de la recevoir ou non. Ce don ouvre la porte à la foi. Et lorsqu'un homme choisit de vivre par la parole de Dieu, qui est la seule source de vie, la foi, la confiance absolue en cette parole est le moyen par lequel il obtient de quoi vivre.
 
Ainsi le juste vivra par la foi », et ainsi « tout ce qui n'est pas foi est péché », ce qui veut dire simplement que le juste doit vivre de la parole de Dieu et tout ce qui n'est pas de la parole de Dieu est péché.
 
« Nous ne pourrons avoir une vie chrétienne saine, nous ne pourrons obéir à l'évangile pour être sauvés, tant que la science de la foi ne sera pas mieux comprise et tant que plus de foi ne sera pas mise en oeuvre. »
 
Avez-vous la foi? Ayez foi en Dieu. Voilà ceux qui gardent la foi de Jésus.
 
* * *
 
« La justice est révélée par la foi et pour la foi. » [ Romains 1.17 ].
 
La foi est la confiance absolue en la parole de Dieu, comptant que la parole accomplira ce qu'elle dit.
 
Y a-t-il, donc, une justice annoncée par la parole de Dieu, de sorte que l'on puisse se confier entièrement à la parole comptant qu'elle accomplira ce qu'elle dit?
 
Oui! En vérité, c'est l'objet même du don de Christ. Car c'est Lui que « Dieu a destiné... afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience... [ Romains 3.25 ].
 
Voyant donc que Dieu a expressément destiné Christ à déclarer, à énoncer la justice de Dieu, il est certain que la parole de Dieu a été prononcée et qu'on peut s'y fier entièrement, comptant que cette parole accomplira ce qu'elle dit. En d'autres termes, il y a une justice qui peut être reçue par la foi.
 
Où cette parole est-elle dite? Elle est dite dans le mot PARDON. « Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés. Avec lui est le pardon.
 
Quelle est donc la signification de PARDONNER? Le mot « forgive »1 est composé de « for » et de « give », soit : donner pour. Pardonner (to forgive), c'est donc simplement, donner pour. Pour le Seigneur, pardonner le péché, c'est donner pour le péché. Mais qu'est-ce que le Seigneur donne pour le péché? II donne Sa justice pour la rémission des péchés.
 
Dès lors, lorsque le Seigneur pardonne -- pour lui -- le péché, Il donne la justice pour le péché. Et comme la seule justice qu'ait le Seigneur est la sienne, il s'ensuit que la seule justice que Dieu donne, ou peut donner, pour le péché, est la justice de Dieu.
 
Ceci fait de la justice de Dieu un don. Comme tous les hommes n'ont fait que pécher et comme, s'ils doivent jamais être délivrés, le pardon doit leur être donné tout à fait gratuitement et comme le pardon du péché -- la justice de Dieu donnée au péché -- est totalement gratuit, ceci place la justice de Dieu comme un don gratuit « qui donne la vie et s'étend à tous les hommes » [ Romains 5.18 ].
 
C'est pourquoi toute âme qui demande à Dieu le pardon du péché, par là même, demande à Dieu de lui donner la justice pour le péché. Toute âme qui demande à Dieu le pardon, le demande selon la seule parole de Dieu qui annonce le pardon. Et la foi est la confirmation totale en la parole pour ce que cette parole déclare. Ainsi la justice relève entièrement de la foi.
 
« Quiconque demande reçoit. » Vous avez bien souvent prié le Seigneur de pardonner vos péchés, c'est-à-dire, vous lui avez demandé de donner pour votre péché. Mais lorsque vous demandez cela au Seigneur vous lui demandez de donner la seule chose qu'Il donne ou peut donner pour le péché et c'est la justice. Voilà ce que c'est que demander pardon au Seigneur.
 
Et Il pardonne -- il donne pour -- vos péchés quand vous le lui demandez. Il dit qu'Il le fait et Il le fait. « Il est fidèle... », c'est-à-dire qu'Il ne manque jamais, « ... et juste pour nous pardonner nos péchés ». Et la seule chose qu'Il donne pour les péchés c'est la justice.
 
Des lors, pourquoi ne pas le remercier pour la justice qu'il donne gratuitement pour vos péchés, quand vous le Lui demandez?
 
Ne voyez-vous pas que la justice par la foi est aussi simple et claire que le fait de demander à Dieu pardon pour le péché? En vérité, c'est exactement cela.
 
Croire que la justice vous est donnée pour votre péché, lorsque vous demandez pardon et recevoir avec gratitude cette justice comme un don de Dieu, voilà ce qu'est faire usage de la foi.
 
Pourtant il est vrai de dire que nous éprouvons beaucoup de détresse et d'affliction à cause de notre manque de foi et de notre ignorance en ce qui concerne l'usage de la foi.
 
Avez-vous la foi? Ayez foi en Dieu. « Voilà ceux qui gardent... la foi de Jésus. »
 
* * *